La température grimpe, grève illimitée aux Urgences de Rennes

La température grimpe dangereusement aux Urgences du centre hospitalier universitaire de Rennes. Depuis quelques temps le service est saturé. Les soignants déplorent ne plus pouvoir accueillir dignement les patients. Ils annoncent une grève illimitée à partir de ce lundi minuit.

Mobilisation des soignants des Urgences du CHU de Rennes
Mobilisation des soignants des Urgences du CHU de Rennes • © Gilles Raoult – France Télévisions

Des heures et des heures d’attentes aux Urgences pour les malades. Une affluence record, avec des brancards s’accumulant dans les couloirs et à l’accueil. Un personnel surchargé, débordé, ayant du mal à faire face. Un nombre de lits insuffisants dans les autres services pour accueillir des patients, contraints de s’éterniser là. C’est le quotidien du personnel soignant. 
 

“J’avais déjà 17 patients en arrivant ce matin”

Une situation que décrit Karen Le Rouzès, infirmière aux Urgences et membre du Collectif Inter-Hôpitaux. A sa prise de service ce lundi matin encore, explique-t-elle “J’avais déjà 17 patients en arrivant ce matin et la plupart étaient là depuis 10h, en ayant passé la nuit sur un brancard.” “On commence tous à craquer un par un ! ajoute son collègue  Anthonin Poirier, lui aussi infirmier aux Urgences et Samu. Nous sommes là pour soigner, pour nos patients. Et ils ont droit à un minimum de respect, de considération et de pudeur. Il ne faut pas oublier que nous sommes tous les patients de demain.”

Dans leur unité de 2 infirmiers, me précise t-il, ils ont eu la charge de 24 patients dans la matinée. Et ce midi une centaine de patients était comptabilisée au total aux Urgences. Un service qui compte de 10 à 12 infirmiers par jour.
 

Des flux de patients en augmentation

A Rennes, le flux de patients est en constante augmentation, et depuis cet été la hausse des passages aux Urgences atteint 20%. Le Samu n’est pas en reste, lui aussi surchargé, avec une activité en hausse de 25 à 30%. La tension est donc palpable dans ces services d’urgence et se traduit par des burn-out de personnel, une perte de sens sur les missions de chacun. Le sentiment de ne plus pouvoir bien faire son travail, de ne pas respecter les malades, de ne pas les accueillir avec suffisamment de dignité. “Les collègues sont épuisés poursuit Karen, deux d’entre eux sont en burn-out dans le service . Nous avons des collègues qui pleurent quotidiennement sur leur lieu de travail,  des troubles musculo-squelettiques liés à la fatigue et à la surcharge de travail.”

“Il y a un manque de médecins généralistes en ville, des fermetures de lits à l’hôpital et puis la population est vieillissante et ne cesse de s’accroître sur le bassin rennais, explique Anthonin Poirier, ce sont les raisons qui pour lui expliquent ces difficultés de l’hôpital.

Une grève à partir de ce lundi 15 à minuit

Le personnel des Urgences demande de meilleures conditions de travail, une revalorisation salariale et l’ouverture de nouveaux lits dans les services. Et puis aussi des locaux adaptés pour accueillir cet afflux de malades. “Concrètement nous manquons de bras et de moyens humains pour prendre en charge nos patients en toute sécurité et dans le respect de leur dignité, insiste l’infirmière. Cela passe par des moyens humains, du matériel et l’ouverture de lits supplémentaires sur l’hôpital.”

Ces soignants annoncent une grève illimitée à partir de ce lundi minuit.

Un rassemblement pour l’ensemble de l’hôpital est prévu jeudi prochain à 14h.

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/ille-et-vilaine/rennes/la-temperature-grimpe-greve-illimitee-aux-urgences-de-rennes-2335009.html

2 thoughts on “La température grimpe, grève illimitée aux Urgences de Rennes

  • Gabriel Tefal et Claude Véreux nous ont expliqué que cela était dû à une moindre attirance pour les métiers de soignants ! Nous sommes dirigés par l’équipe à Pinocchio, et il serait temps que les Français cessent de voter pour ceux mis en avant par les médias aux ordres de la finance. Votez pour un vrai petit candidat FREXIT dès le premier tour des prochaines présidentielles ! Ça urge !!!!!

  • Si vous regardez les soucis du Brexit, je pense que le frexit sera bien pire et ce ne sera jamais LA solution. Allons, allons pas de raisonnements primaires à l’emporte pièce. Il n’y a pas que les élections, il y a aussi un peuple qui était combatif et ne l’est plus guère. La responsabilité de ces gouvernements occidentaux est immense et criminelle et le retour de bâtons se fera un jour bien que je craigne trop tardivement. Je viens de voir la vidéo d’Elise Lucet sur les vaccinés du H1N1, atteint de narcolepsie et il nous faut lutter pour que les prescriptions rendues à 12 ans par Sarkozy reviennent au moins à 20 ans, un juste délai pour analyser les effets néfastes vaccinaux sur les générations futures.

Commentaires fermés.