L’Afrique du Sud abandonne les recherches et l’isolement de cas contacts

L’Afrique du Sud abandonne les recherches et l’isolement de cas contacts

L'Afrique du Sud modifie ses règles face à Omicron.[Remko de Waal / ANP / AFP]

En Afrique du Sud, le ministère de la Santé a pris la décision de cesser, avec effet immédiat, la politique de traçabilité et d’isolement des cas contacts.

La politique de recherche des cas contacts dans le cas d’une contamination sera cependant conservée dans certains cas, par exemple dans les contextes de rassemblement ou lors de multiplication de fort cluster.

Une personne déclarée comme cas contact n’aura donc plus à s’isoler mais devra continuer ses activités quotidiennes tout en surveillant de façon sérieuse tout signe de contamination. Des prises de températures quotidiennes et des tests devront être effectués si des symptômes apparaissent.

Un isolement pour les personnes contaminées

Le gouvernement met donc fin à l’isolement pour les personnes cas contacts mais les règles restent les mêmes pour les personnes contaminées. Ces dernières devront rester isolées pendant huit à dix jours en fonction de la gravité de leurs symptômes.

Cette décision a été prise car les «stratégies d’isolement ne sont plus appropriées» face «à un variant hyper-contagieux comme Omicron». Réduire le nombre de personnes en isolement permet aussi de réduire l’impact sur l’activité du pays. L’Afrique du Sud a été le berceau du variant Omicron.

En France, le variant Omicron représentait peu avant Noël 20% des cas de Covid-19 recensés. Cependant, à Paris, le variant représenterait plus d’une contamination sur trois.

Source : https://www.cnews.fr/monde/2021-12-26/lafrique-du-sud-abandonne-les-recherches-et-lisolement-de-cas-contacts-1164427

One thought on “L’Afrique du Sud abandonne les recherches et l’isolement de cas contacts

  • Gloire à Dieu !

Commentaires fermés.