L’Autriche étend le confinement aux vaccinés aussi (Salzbourg et Oberösterreich).

Regard sur l'unité de soins intensifs de Salzbourg : tout le monde dans la ville autrichienne sera bientôt de nouveau enfermé

Le nombre de nouvelles infections a atteint jeudi un nouveau record en Autriche, avec 15.145 cas. Certaines régions réagissent désormais en renvoyant temporairement chez eux les personnes vaccinées.

Les deux régions autrichiennes avec le plus grand nombre de cas de coronavirus entameront un confinement général la semaine prochaine. C’est ce qu’ont annoncé jeudi les gouverneurs (à peu près comparables aux ministres-présidents en Allemagne) des Länder de Salzbourg et de Haute-Autriche, Wilfried Haslauer et Thomas Stelzer. Les chefs de région conservateurs s’étaient auparavant prononcés contre de fortes restrictions pour les personnes vaccinées, tout comme le chancelier et son collègue du parti ÖVP Alexander Schallenberg.

“Nous n’avons plus beaucoup de marge de manœuvre, pour ne pas dire que nous avons très, très peu de marge de manœuvre”, a argumenté Stelzer jeudi à Linz en ce qui concerne les hôpitaux pleins. L’homme politique s’est prononcé en faveur d’une approche uniforme dans toute l’Autriche. Si cela n’était pas possible, les mesures régionales entreraient de toute façon en vigueur pendant plusieurs semaines. “

Nous ne voyons plus d’alternative à un confinement débutant la semaine prochaine”, a déclaré Haslauer à l’agence de presse APA. Des détails sur les restrictions dans les deux Länder situés à la frontière bavaroise devraient être communiqués dans la journée.

Jeudi, le nombre de nouvelles infections en 24 heures a de nouveau atteint un record en Autriche, avec 15 145 cas. Près de 40% des nouveaux cas ont été enregistrés en Haute-Autriche et à Salzbourg. Avec des incidences de sept jours autour de 1600, ces deux régions se situent bien au-dessus de la valeur nationale de 989.


Nouvelles discussions Corona entre l’État fédéral et les Länder

Depuis lundi, un lockdown est en vigueur dans toute l’Autriche pour les personnes non vaccinées. La question de savoir si des mesures supplémentaires seront prises au niveau fédéral pour l’ensemble de la population doit être tranchée vendredi lors de discussions entre l’État fédéral et les Länder.

Le ministre de la Santé Wolfgang Mückstein (Verts) s’est récemment prononcé en faveur d’une limitation générale des sorties nocturnes, mais le chancelier Schallenberg s’y est jusqu’à présent opposé. L’ÖVP craint que de telles mesures ne réduisent à nouveau la disponibilité pour les premières vaccinations et les rappels. Toutefois, le gouvernement réfléchit à une obligation générale de vaccination.

La chef de l’opposition sociale-démocrate et épidémiologiste Pamela Rendi-Wagner a demandé jeudi un lockdown fédéral d’au moins deux semaines si la situation ne s’améliore pas dans les 48 heures. Une vaccination obligatoire ne pourrait pas briser la vague actuelle d’infections, mais aurait un effet à long terme. C’est pourquoi il faut y réfléchir.

Traduction de l’article :