L’Autriche fait une croix sur la vaccination obligatoire

L’Autriche a d’abord été un précurseur en Europe, puis le pays a commencé à hésiter sur la vaccination obligatoire contre le covid. Aujourd’hui, la mesure est totalement supprimée. Comme en Allemagne, le nombre de nouvelles infections est actuellement en nette augmentation.

L’Autriche supprime la vaccination obligatoire contre le coronavirus, actuellement suspendue de toute façon. Le gouvernement conservateur et vert s’est mis d’accord sur ce point, a déclaré le ministre de la Santé Johannes Rauch (Verts). “L’obligation de vaccination n’amène personne à se faire vacciner”, a déclaré le ministre.

L’obligation de vaccination a été annoncée fin 2021 et s’est appliquée à partir de février. Elle a été soutenue par tous les partis, à l’exception du parti de droite FPÖ. L’Autriche était ainsi pionnière dans l’UE. Dans d’autres pays, il n’existait que des prescriptions spécifiques à l’âge. A l’origine, l’Autriche avait prévu de menacer d’une amende pouvant aller jusqu’à 3600 euros tous ceux qui refuseraient de se faire vacciner à partir du 15 mars.

La vaccination obligatoire a creusé des “fossés profonds”.

Pourtant, début mars déjà, un abandon de la vaccination obligatoire s’était esquissé. A l’époque, le gouvernement composé des conservateurs de l’ÖVP et des Verts avait déclaré que l’obligation n’était pas proportionnelle à la variante omicron qui prévalait.

Le débat sur la vaccination obligatoire a creusé de profonds fossés parmi les familles, les associations et les entreprises, a déclaré Rauch. Or, c’est justement dans une période marquée par de nombreux soucis, un renchérissement massif et la guerre en Ukraine que la société a besoin de solidarité.

Uniquement sur une base volontaire

Dans la perspective de nouvelles vagues de Corona, la population doit être convaincue du bien-fondé d’une vaccination de rappel. “Nous n’y parviendrons que si la volonté repose sur le volontariat”, a déclaré M. Rauch.

En Allemagne aussi, la vaccination obligatoire contre la maladie de Corona pour tous les adultes a été longuement débattue. En avril, un projet de loi visant à rendre obligatoire la vaccination contre la maladie de Corona à partir de 60 ans, soutenu par de nombreux politiciens de la coalition “Ampel”, a échoué au Bundestag allemand.

L’intérêt pour la vaccination est plutôt faible

En Autriche – malgré la menace d’une vaccination obligatoire – l’intérêt pour une injection avait nettement diminué depuis le début de l’année. Depuis mars, les centres de vaccination connaissent une accalmie particulièrement marquée. Mercredi, seules 140 personnes ont reçu une première injection. 3500 ont reçu une deuxième injection ou une vaccination de rappel. 62,4 % des Autrichiens disposent d’une protection vaccinale valable.

Comme en Allemagne, les chiffres des nouvelles infections à coronavirus sont actuellement en nette augmentation. L’incidence de sept jours pour 100.000 habitants est actuellement d’environ 550 en Autriche. Récemment, le nombre de patients dans les services normaux des hôpitaux a de nouveau grimpé. Dans les unités de soins intensifs, la situation est restée inchangée jusqu’à présent. L’occupation des lits par des patients atteints de Covid 19 y est aussi faible qu’en été 2021.

Source : Tagesschau