L’Autriche lèvera la plupart des restrictions sur le COVID-19 d’ici le 5 mars.

L'Autriche lèvera la plupart des restrictions sur le COVID-19 d'ici le 5 mars.

Des personnes entrent dans un centre de vaccination à la cathédrale Saint-Étienne pour recevoir une dose de Comirnaty, le vaccin Pfizer-BioNTech contre la maladie du coronavirus (COVID-19), à Vienne, en Autriche, le 5 février 2022. REUTERS/Leonhard Foeger

VIENNE, 16 février (Reuters) – L’Autriche lèvera d’ici le 5 mars la plupart des restrictions encore imposées par le COVID-19, notamment en supprimant la fermeture anticipée des bars et restaurants à minuit et en autorisant la réouverture des boîtes de nuit, a déclaré mercredi le chancelier Karl Nehammer.

Le gouvernement a déclaré que ces mesures étaient prises avec prudence, les nouvelles infections quotidiennes se situant en dessous de leur pic record et la situation dans les hôpitaux étant gérable en raison de la moindre incidence de cas graves dans la dernière vague du coronavirus, dominée par la variante hautement contagieuse Omicron.

L’assouplissement des restrictions, alors que la variante Omicron s’est avérée plus bénigne que les variantes précédentes, accentuera le doute quant à l’application par le gouvernement d’une loi récemment promulguée rendant obligatoire la vaccination contre le COVID-19 – la première mesure de ce type dans l’Union européenne.

La loi, qui doit être appliquée à partir du 15 mars, n’a guère contribué à relever l’un des taux de vaccination les plus bas d’Europe occidentale.

“Le 5 mars, l’essentiel des restrictions qui pèsent tant sur les gens sera levé”, a déclaré M. Nehammer lors d’une conférence de presse.

Le gouvernement a récemment annoncé qu’à partir de ce samedi, les personnes non vaccinées pourront retourner dans les restaurants et les magasins non essentiels si elles ont été testées. Mme Nehammer a déclaré que ces preuves de test, de guérison ou de vaccination seraient également supprimées et que les limites concernant la taille des événements seraient levées d’ici le 5 mars.

Il appartient aux neuf provinces autrichiennes de décider si elles souhaitent maintenir des restrictions plus strictes que celles imposées par le gouvernement fédéral, ce que la capitale Vienne a généralement fait. Vienne n’a pas autorisé les personnes non vaccinées à retourner dans les restaurants et le maire devait annoncer sa position plus tard dans la journée de mercredi.

Le ministre de la santé, Wolfgang Mueckstein, a déclaré que l’obligation générale d’entrer en Autriche sera allégée, passant de la preuve d’une piqûre de rappel à la preuve d’une vaccination, d’une guérison ou d’un test récent.

En ce qui concerne le mandat de vaccination, un comité d’experts en matière de santé et de droit constitutionnel, chargé d’examiner sa pertinence, présentera un rapport au gouvernement avant le 15 mars, a déclaré M. Nehammer, suggérant que cette mesure pourrait être supprimée avant l’imposition d’amendes.

Source : https://www.reuters.com/business/healthcare-pharmaceuticals/austria-lift-most-covid-19-restrictions-by-march-5-2022-02-16/