Le Bangladesh, un pays pauvre qui réussit à combattre le Covid-19 : la ” drogue du peuple ” est-elle un facteur ?

Bangladesh, A Poor Country with Success Against Covid-19—Is “the People’s Drug” a Factor?

Comme c’est le cas dans de nombreux pays à revenu faible ou intermédiaire (PRFM), TrialSite observe au Bangladesh que si les taux de vaccination sont faibles, les problèmes globaux liés au COVID-19 ont été minimes, du moins en comparaison avec de nombreux autres pays. Cette observation a été reprise récemment par le Daily Telegraph. Du 20 novembre 2021 au 1er décembre, le Bangladesh, l’une des nations les plus peuplées du monde avec 165 millions d’habitants, n’a connu qu’un seul décès dû au COVID-19. Il s’agit d’une statistique importante dans un pays généralement pauvre avec des poches de pauvreté et de surpopulation considérables. De nombreux médecins connus de TrialSite, comme le Dr Tarek Alam, ont été de grands partisans de l’ivermectine, menant plusieurs études. L’un des points de vue des soignants est que l’ivermectine a influencé ce résultat. Au Bangladesh, seulement 22 % de la population a été vaccinée contre le covid, et pourtant le taux de mortalité dû au virus reste faible, à peine supérieur à 1 %. Le Bangladesh a une population d’environ 165 millions d’habitants mais un peu plus de 27 000 décès dus au COVID-19. Selon une interview du Dr Alam, l’année dernière, l’ivermectine au Bangladesh, combinée à la Doxycycline et à diverses vitamines et minéraux, est connue comme “le médicament du peuple”.

Le Bangladesh a connu …

Source : https://trialsitenews.com/bangladesh-a-poor-country-with-success-against-covid-19-is-the-peoples-drug-a-factor/