Le Canada a secrètement suivi 33 millions de téléphones pendant le verrouillage du COVID-19 : rapport

Le gouvernement fédéral du Canada a admis avoir secrètement surveillé les mouvements de sa population pendant le lockdown COVID-19 en suivant 33 millions de téléphones.

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a suivi clandestinement les appareils pour évaluer “la réactivité du public pendant les mesures de verrouillage”, a reconnu l’agence la semaine dernière, selon le Blacklock’s Reporter, qui a été le premier à rapporter cette révélation.

La population totale du Canada s’élève à 38 millions de personnes, selon Statistique Canada.

“Des preuves nous parviennent de nombreuses sources, de pays du monde entier, que ce qui était considéré comme une énorme poussée de surveillance – après le 11 septembre – est maintenant complètement bouleversé par la surveillance pandémique”, a déclaré au National Post David Lyon, auteur de “Pandemic Surveillance” et ancien directeur du Surveillance Studies Centre de l’Université Queen’s en Ontario.

 

L’ASPC a acheté des données de localisation et de mouvement au géant canadien des télécommunications Telus pour “comprendre les liens possibles entre les mouvements de populations au Canada et la propagation du COVID-19”, a déclaré un porte-parole de l’agence, selon le journal.

L’organisme de santé publique prévoit de continuer à suivre les mouvements de population pendant au moins les cinq prochaines années afin de contrôler “d’autres maladies infectieuses, la prévention des maladies chroniques et la santé mentale”, a précisé le représentant anonyme.

Source : https://nypost.com/2021/12/25/canada-secretly-tracked-33-million-phones-during-lockdown/