Le CDC raccourcit la période d’isolement et de quarantaine à 5 jours alors que la France est à 17 !

Apparemment la science américaine et la science française ne sont pas sur la même longueur d’onde.

Info du jour, ça vient d’être publié sur le site du CDC. Comment expliquer une telle différence ? Pourquoi la France est passée à 17 jours lorsqu’un cas contact vit dans le même logement que la personne positive ? D’où sortent ces chiffres, y a-t-il une étude randomisée, en double aveugle qui le démontre ? Certainement pas, Vérantanplan les invente au fur et à mesure de la crise sanitaire. En réalité, les responsables américains se sont rendus compte qu’avec des centaines de milliers de nouveaux cas Omicron par jour et vu le confinement obligatoire des cas contacts, le pays serait à l’arrêt au bout d’une semaine.

Compte tenu de ce que nous savons actuellement sur la COVID-19 et le variant Omicron, le CDC réduit le délai d’isolement recommandé de 10 jours pour les personnes atteintes de COVID-19 à 5 jours, s’ils sont asymptomatiques, suivis de 5 jours de port du masque lorsqu’ils sont entourés d’autres personnes. Le changement est motivé par la science démontrant que la majorité de la transmission du SRAS-CoV-2 se produit tôt au cours de la maladie, généralement dans les 1-2 jours précédant l’apparition des symptômes et les 2-3 jours suivants. Par conséquent, les personnes testées positives doivent s’isoler pendant 5 jours et, si elles sont asymptomatiques à ce moment-là, elles peuvent quitter l’isolement si elles peuvent continuer à se masquer pendant 5 jours pour minimiser le risque d’infecter d’autres personnes.”

De plus, le CDC met à jour la période de quarantaine recommandée pour les personnes exposées à la COVID-19. Pour les personnes qui ne sont pas vaccinées ou qui sont à plus de six mois de leur deuxième dose d’ARNm (ou plus de 2 mois après le vaccin J & J) et qui ne sont pas encore boostées, le CDC recommande maintenant une quarantaine de 5 jours suivie d’un port de masque strict pendant 5 jours supplémentaires. Alternativement, si une quarantaine de 5 jours n’est pas réalisable, il est impératif qu’une personne exposée porte un masque bien ajusté en tout temps lorsqu’elle est entourée d’autres personnes pendant 10 jours après l’exposition. Les personnes qui ont reçu leur injection de rappel n’ont pas besoin de se mettre en quarantaine à la suite d’une exposition, mais doivent porter un masque pendant 10 jours après l’exposition. Pour toutes les personnes exposées, les meilleures pratiques incluraient également un test de dépistage du SRAS-CoV-2 au jour 5 après l’exposition. Si des symptômes apparaissent, les personnes doivent immédiatement se mettre en quarantaine jusqu’à ce qu’un test négatif confirme que les symptômes ne sont pas attribuables à la COVID-19.

L’isolement concerne le comportement après une infection confirmée. L’isolement pendant 5 jours suivi du port d’un masque bien ajusté minimisera le risque de propagation du virus à d’autres. La quarantaine fait référence à la période suivant l’exposition au virus ou un contact étroit avec une personne connue pour avoir la COVID-19. Les deux mises à jour surviennent alors que la variante Omicron continue de se répandre à travers les États-Unis et reflète la science actuelle sur quand et pendant combien de temps une personne est infectieuse au maximum.

Les données de l’Afrique du Sud et du Royaume-Uni démontrent que l’efficacité du vaccin contre l’infection pour deux doses d’un vaccin à ARNm est d’environ 35%. Une dose de rappel du vaccin contre la COVID-19 rétablit l’efficacité du vaccin contre l’infection à 75 %. La vaccination contre la COVID-19 réduit le risque de maladie grave, d’hospitalisation et de décès par COVID-19. Le CDC encourage fortement la vaccination contre la COVID-19 pour toutes les personnes de 5 ans et plus et les rappels pour toutes les personnes de 16 ans et plus. La vaccination est le meilleur moyen de vous protéger et de réduire l’impact de la COVID-19 sur nos communautés.

Source:CDC