« Le convoi de la liberté » se prépare en Europe

« Le convoi de la liberté » se prépare en Europe

Des routiers européens préparent une opération identique à celle des camionneurs canadiens opposés aux restrictions sanitaires. Ils envisagent de se rendre à Bruxelles le 14 février 2022.

C’est énorme et c’est inédit. Des milliers de camionneurs canadiens refusant la vaccination obligatoire et les restrictions sanitaires qu’ils jugent liberticides sont arrivés près de la colline du Parlement à Ottawa, ce samedi 29 janvier 2022. D’autres, beaucoup d’autres, continuent d’arriver pour exiger du gouvernement de Justin Trudeau le retrait des contraintes sanitaires et notamment l’abandon du pass vaccinal. Ce « convoi de la liberté », comme ils l’appellent, est rejoint par des agriculteurs et acclamé tout le long de la route par la population qui ne supporte plus ces mesures liberticides et absurdes. Ils ont même le soutien (moral) du milliardaire Elon Musk.
Même si près de 90% des camionneurs canadiens sont vaccinés, ils n’acceptent pas de devoir subir une quarantaine (14 jours, en fait) après le passage de la frontière avec les États-Unis. Le gouvernement Trudeau reste pour l’instant dans l’expectative face à ce soulèvement populaire gigantesque et inattendu.

À Bruxelles le 14 février

Ce besoin de liberté, confisquée depuis deux ans, n’est pas propre au Canada. De l’autre côté de la frontière, aux États-Unis, des camionneurs suivent l’exemple de leurs collègues, sans toutefois mener des opérations aussi spectaculaires. Pourtant, « le convoi de la liberté » né au Canada fait des émules en Europe malgré le silence assourdissant des grands médias.
En France, comme dans d’autres pays européens, des routiers préparent « le convoi de la liberté » via les réseaux sociaux. Mais on ne sait pas grand-chose, pour l’heure, de leur degré d’organisation. On ne sait pas si les soignants, les pompiers et autres personnels touchés par les contraintes sanitaires envisagent ou non de participer à cette opération. On ignore aussi quelle sera son ampleur. Mais le rendez-vous est fixé à Bruxelles, le 14 février prochain.
Ce qui paraît certain, en revanche, c’est que, dans de nombreux pays européens, le ras-le-bol des mesures sanitaires atteint des sommets. En Italie, en Allemagne, en France les manifestations plus ou moins violentes se succèdent. Dans le même temps, le Danemark, la Croatie et le Royaume-Uni lèvent les mesures sanitaires devenues à leurs yeux, inefficaces.
Décidément, ce satané virus rend fou !

Vous pouvez accéder au groupe telegram “convoi de la liberté” par pays ici : https://t.me/Convoy_EU

Pour la France : https://t.me/convoyFrance

4 thoughts on “« Le convoi de la liberté » se prépare en Europe

  • Avec tout mon soutien bravo à vous et votre courage !!!!

  • Il est important d’en faire partie, il s’agit d’une démonstration de notre force jusqu’au centre de décision de Bruxelles.

  • ce n’est pas à Bruxelles qu ‘il faut aller mais à l’Elysée chercher le tyran qui opprime les Français depuis plus de 2 ans, on aimerait le voir FUIR comme trudeau…… tous ces gens doivent payer pour les handicapés et les morts qui jonchent leur route suite aux injections massives d’u n produit EXPERIMENTAL…PAS DE PARDON pour les CRIMES CONTRE L’HUMANITE

  • Ne pas faire de convois car risque de pénurie pour mettre des français en conflit choisissez plutôt d éveiller par des messages les français endormis. C est pacifique et moins risqué. MACTON n attends que cela de diviser pour mieux regner.. c est très grave.

Commentaires fermés.