Le gouvernement de Delhi envisage d’imposer une amende de 500 roupies pour les masques.

Compte tenu de la recrudescence des cas de Covid-19, le département de la santé pourrait proposer, lors de la prochaine réunion de l'autorité de gestion des catastrophes de Delhi (DDMA), une pénalité d'au moins 500 roupies pour la violation du comportement approprié au Covid, notamment le port de masques dans les lieux publics et le maintien d'une distance sociale.

Compte tenu de la recrudescence des cas de Covid-19, le département de la santé pourrait proposer, lors de la prochaine réunion de l’Autorité de gestion des catastrophes de Delhi (DDMA), une pénalité d’au moins 500 roupies pour la violation du comportement approprié au Covid, y compris le port de masques dans les lieux publics et le maintien d’une distance sociale.

NEW DELHI : Gardant à l’esprit l’augmentation des cas de Covid-19, le département de la santé pourrait proposer une pénalité d’au moins 500 roupies pour la violation du comportement approprié au Covid, y compris le port de masques dans les lieux publics et le maintien de la distance sociale, lors de la prochaine réunion de l’Autorité de gestion des catastrophes de Delhi (DDMA).


Des sources ont déclaré que le département de la santé avait préparé une proposition de prélèvement d’amendes après avoir reçu les recommandations des médecins chefs de district lors d’une réunion en début de semaine. “Toutes les personnes présentes à la réunion ont convenu que la principale raison de l’augmentation du taux de positivité et du nombre absolu de nouveaux cas de Covid est la baisse soudaine du nombre de personnes portant un masque en public”, a déclaré un fonctionnaire.
Le lieutenant gouverneur Anil Baijal présidera une réunion de la DDMA mercredi pour examiner la situation du Covid dans la capitale nationale. Selon des sources, le premier point à l’ordre du jour sera la présentation du département de la santé, suivie d’un examen de la situation du Covid-19 à Delhi, puis d’un examen du programme de vaccination.


Lors de sa dernière réunion, le 31 mars, la DDMA a décidé qu’il n’y aurait pas d’amende pour le non port de masques dans les lieux publics, mais il a été conseillé aux gens de continuer à les porter et de suivre d’autres comportements appropriés au Covid.

Vendredi, 461 nouveaux cas de Covid-19 ont été signalés dans la capitale, avec un taux de positivité de 5,33 %. Le 30 mars, un jour avant que la DDMA ne décide de supprimer la disposition relative à la collecte de l’amende pour port de masque, le taux de positivité des tests était de 0,49 % et 113 nouveaux cas ont été signalés. Alors que plus de 23 000 tests ont été effectués le 30 mars, seuls 8 646 tests ont été réalisés vendredi.
Un responsable gouvernemental a déclaré qu’il avait été demandé à tous les districts d’augmenter le nombre de tests. “Les équipes sanitaires de district ont reçu l’ordre d’intensifier les tests et la recherche des contacts des cas positifs. Des instructions spéciales ont été données pour renforcer la surveillance dans les zones à forte densité de population. L’objectif est de réaliser 25 000 tests par jour”, a déclaré un responsable.


Le ministre en chef Arvind Kejriwal, le ministre de la Santé Satyendar Jain, le ministre du Revenu Kailash Gahlot, le secrétaire en chef Vijay Dev, le membre du NITI Aayog V K Paul, le professeur Balram Bhargava, DG-ICMR, le Dr Randeep Guleria de l’AIIMS, le directeur du NCDC S K Singh, ainsi que d’autres hauts fonctionnaires du gouvernement de Delhi et d’autres départements assisteront à la réunion du DDMA, qui sera présidée par le LG et se tiendra par vidéoconférence.

Source : https://timesofindia.indiatimes.com/city/delhi/covid-count-up-govt-plans-to-impose-rs-500-mask-fine/articleshow/90886246.cms