Le PDG de BioNTech affirme qu’un vaccin est susceptible de protéger contre le COVID “sévère” d’Omicron

Reuters

PHOTO DE FICHIER : L’infirmier Gavriil Hadjioannou tient un flacon du vaccin Pfizer-BioNTech contre la maladie du coronavirus (COVID-19) au centre de santé de Karyes, le centre administratif de la communauté monastique orthodoxe entièrement masculine du Mont Athos, en Grèce, le 16 novembre 2021. REUTERS/Alexandros AvramidisReuters

 

Par Ludwig Burger et Patricia Weiss

FRANCFORT (Reuters) – Le vaccin COVID-19 de BioNTech et Pfizer, déjà bien établi, offrira probablement une forte protection contre toute maladie grave due à la nouvelle variante du virus Omicron, a déclaré à Reuters le directeur général de BioNTech.

 

Des tests de laboratoire sont en cours au cours des deux prochaines semaines pour analyser le sang des personnes ayant reçu deux ou trois doses du vaccin Comirnaty de BioNTech afin de voir si les anticorps présents dans ce sang inactivent Omicron, ce qui pourrait permettre de déterminer si de nouveaux vaccins sont nécessaires.

“Nous pensons qu’il est probable que les gens bénéficieront d’une protection substantielle contre les maladies graves causées par Omicron”, a déclaré Ugur Sahin, PDG et cofondateur de BioNTech. Il a précisé que les maladies graves nécessitaient une hospitalisation ou des soins intensifs.

M. Sahin a déclaré à Reuters qu’il s’attendait à ce que les tests en laboratoire montrent une certaine perte de protection vaccinale contre les maladies légères et modérées causées par Omicron, mais que l’ampleur de cette perte était difficile à prévoir.

La société de biotechnologie travaille rapidement à la mise au point d’une version améliorée de son vaccin, mais il n’est pas certain que cela soit nécessaire, a-t-il ajouté.

M. Sahin a déclaré que l’administration d’une troisième injection de vaccin, appelée rappel, confèrera probablement une couche de protection contre l’infection par Omicron, quelle que soit sa gravité, par rapport aux personnes qui n’ont reçu que les deux premières injections.

“À mon avis, il n’y a aucune raison d’être particulièrement inquiet. La seule chose qui m’inquiète pour l’instant est le fait que certaines personnes n’ont pas été vaccinées du tout”, a ajouté M. Sahin.

La confiance prudente de BioNTech contraste avec le sentiment d’alarme véhiculé par le directeur général du fabricant de vaccins concurrent Moderna, Stéphane Bancel.

Dans une interview au Financial Times, il a évoqué la perspective d’une baisse importante de la protection contre la nouvelle lignée de coronavirus dans les vaccins actuels, suscitant de nouvelles inquiétudes sur les marchés financiers quant à la trajectoire de la pandémie.

(Sous la direction de Madeline Chambers et Jan Harvey)

Traduction de l’article : https://www.usnews.com/news/top-news/articles/2021-11-30/biontech-ceo-says-vaccine-likely-to-protect-against-severe-covid-from-omicron

One thought on “Le PDG de BioNTech affirme qu’un vaccin est susceptible de protéger contre le COVID “sévère” d’Omicron

  • Le même qui disait qu’il fallait modifier cette injection pour le variant delta. risible si ce n’était tragique

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.