Le PDG de Pfizer prédit un retour à la vie normale d’ici un an

Le patron de Pfizer estime que les nouveaux variants n’empêcheront pas un retour à la vie normale © Ahmad Gharabli/Getty Images

Albert Bourla, le PDG de Pfizer, a déclaré dimanche qu’il pensait que la vie reviendrait à la normale d’ici un an, même si de nouveaux variants du Covid-19 continueront probablement d’apparaître à travers le monde. “Je pense que d’ici un an, nous pourrons revenir à une vie normale”, a déclaré le patron du laboratoire pharmaceutique lors d’une apparition dans l’émission “This Week” d’ABC News. “Cependant des variants continueront d’apparaître, et je ne pense pas que nous devrions être en mesure de reprendre une vie normale sans se faire vacciner”, a-t-il encore détaillé.

Les commentaires d’Albert Bourla font écho au discours tenu la semaine dernière par le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, qui a prédit que la pandémie se terminerait “dans un an”. “Si vous regardez l’augmentation des capacités de production de toute l’industrie au cours des six derniers mois, vous verrez que suffisamment de doses devraient être disponibles d’ici le milieu de l’année prochaine pour que le monde entier puisse être vacciné”, avait affirmé Stéphane Bancel au journal suisse Neue Zürcher Zeitung, selon Reuters.

Dimanche dernier, Albert Bourla a déclaré à ABC News qu’il pensait que le Covid-19 nécessiterait probablement une vaccination annuelle pour faire face aux différents variants qui apparaissent à la surface du globe.

“Le scénario le plus probable pour moi – parce que le virus s’est répandu dans le monde entier – c’est que nous continuerons à voir de nouveaux variants apparaître. Nous aurons aussi des vaccins qui dureront au moins un an”, a expliqué le patron de Pfizer avant d’ajouter : “Je pense qu’il faudra faire des vaccinations annuelles. Mais nous ne savons pas vraiment. Nous devons attendre et analyser les données.”

En France, la campagne de rappel de vaccination a commencé début septembre. Elle concerne les plus de 65 ans, les immunodéprimés et certaines personnes présentant un très haut risque de développer une forme grave de Covid-19, comme les malades de cancer en cours de traitement, ou les patients dialysés.

La semaine dernière, l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux a autorisé les rappels du vaccin Pfizer pour les personnes âgées de 65 ans et plus et les personnes les plus à risque. Un rappel vaccinal qui intervient alors que le nombre de décès dus au coronavirus aux États-Unis a dépassé celui de la pandémie de grippe espagnole de 1918-1919.

Version originale : Connor Perrett / Insider

One thought on “Le PDG de Pfizer prédit un retour à la vie normale d’ici un an

  • La piquouze sera rendue obligatoire d’ici peu ,vous ne vous appartiendrez plus mais serez un objet de l’état ,une cour supreme Us considère déjà les vaccinés comme des existences génétiquement modifiées par un produit breveté (patent) sur lesquelles les Us auraient un droit particulier,attention ça se met en place tout doucement la dictature des mondialistes,1984 et le meilleur des mondes réunis seront a coté de ce qui va arrivé de la bouillie pour chat

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.