Le PDG d’une grande compagnie d’assurance américaine affirme que les décès ont augmenté de 40 % chez les personnes âgées de 18 à 64 ans.

Le PDG d'une grande compagnie d'assurance américaine affirme que les décès ont augmenté de 40 % chez les personnes âgées de 18 à 64 ans.

Scott Davidson, PDG de la compagnie d’assurance OneAmerica, basée à Indianapolis, a déclaré la semaine dernière que le taux de mortalité dans l’Indiana avait augmenté de 40 % par rapport aux niveaux d’avant la pandémie chez les personnes en âge de travailler.

L’aveu choquant de Davidson a été fait lors d’une conférence de presse en ligne organisée par la Chambre de commerce de l’Indiana, rapporte TheCenterSquare.

Scott Davidson, président et directeur général de OneAmerica.

Davidson a déclaré lors de la conférence en ligne du 30 décembre :

«Nous constatons, en ce moment, les taux de mortalité les plus élevés que nous ayons vus dans l’histoire de cette entreprise – pas seulement chez OneAmerica. Les données sont cohérentes pour tous les acteurs de cette entreprise.

Ce que nous venons de voir au troisième trimestre, et nous le voyons se poursuivre au quatrième trimestre, c’est que les taux de mortalité ont augmenté de 40 % par rapport à ce qu’ils étaient avant la pandémie.

Selon Davidson, l’augmentation des décès représente « des nombres énormes, énormes », et les décès ne concernent pas les personnes âgées, mais « principalement les personnes en âge de travailler de 18 à 64 ans » .

« Juste pour vous donner une idée de la gravité de la situation, une catastrophe à trois sigma ou une catastrophe sur 200 ans représenterait une augmentation de 10 % par rapport à la période pré-pandémique. Donc 40%, c’est du jamais vu.

Le PDG a ajouté que l’augmentation n’est pas le résultat de la pandémie car la plupart des réclamations ne concernent pas les décès dus au COVID-19.

Le Dr Lindsay Weaver, médecin en chef de l’Indiana, a déclaré lors d’une conférence de presse avec le gouverneur Eric Holcomb mercredi que le nombre d’hospitalisations dans l’Indiana est maintenant plus élevé qu’avant l’introduction du vaccin COVID-19 il y a un an, et en fait, il est plus élevé qu’il ne l’a été au cours des cinq dernières années.

Il est difficile de savoir exactement combien de personnes sont mortes à cause du vaccin COVID. Une étude de l’université de Columbia datant d’octobre 2021 a estimé le nombre de décès à 187 000 pour les seuls États-Unis. Cependant, le système officiel de déclaration aux États-Unis qui garde la trace des événements défavorables ou involontaires après une vaccination, le VAERS, chiffre ce nombre à seulement 21 000, ce qui correspond aux problèmes connus de sous-déclaration.

Vidéo : 

One thought on “Le PDG d’une grande compagnie d’assurance américaine affirme que les décès ont augmenté de 40 % chez les personnes âgées de 18 à 64 ans.

  • toujours pas d’effet 2nd des vax1 hein ….c’est ca la VEREUX & CASSETETE Assiocates BizZ-Team !!!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.