Le Portugal est le dernier pays européen à annoncer de nouvelles restriction.

Portugal
Le premier ministre du pays est le dernier en date à annoncer de nouvelles restrictions alors que l’hiver s’installe (photo : EPA ; Reuters).

Le Portugal est devenu le dernier pays européen à annoncer le retour des restrictions liées au Covid-19.

Les taux d’infection restent relativement faibles dans le pays, mais le gouvernement a décidé d’appliquer des restrictions anticipées alors que d’autres parties du continent luttent contre une quatrième vague.

Plusieurs pays, dont les Pays-Bas, l’Autriche et la Belgique, ont confirmé le retour des politiques d’abstinence sociale ces derniers jours.

La nouvelle concernant le Portugal intervient le jour même où le gouvernement britannique a confirmé qu’un certain nombre de pays d’Afrique australe seraient ajoutés à la liste rouge.

Les craintes liées à l’apparition d’un nouveau virus ont conduit à l’adoption rapide de restrictions plus strictes sur les voyages à partir de vendredi.

À partir du 1er décembre, tous les touristes entrant au Portugal devront passer un test avant le départ, quel que soit leur statut vaccinal.

Le port obligatoire d’un masque dans les espaces clos sera réintroduit et des passeports Covid sont mis en place dans tous les restaurants, cinémas et hôtels.

Même les personnes vaccinées devront fournir un résultat négatif au test avant d’être autorisées à se rendre dans les hôpitaux, les maisons de retraite, les manifestations sportives, les bars et les discothèques.

Heathrow's Covid bill hits ?2.4billion after losing another ?329million in first quarter of year as passen-ger numbers plummet by 91% in pandemic 1.7 million passengers travelled through Heathrow in first three months of 2021 This was down by some 91 per cent compared to the same time two years ago The lost quarter pushes total amount airport has lost from Covid to ?2.4 billion
La restriction de l’arrivée des touristes dans le pays fait partie des mesures mises en place au Portugal le mois prochain.

Le gouvernement a également recommandé de procéder régulièrement à des autotests et de travailler à domicile dans la mesure du possible.

Le Premier ministre Antonio Costa a déclaré que le déploiement des injections de rappel s’intensifiait, ajoutant que cette mesure contribuerait à supprimer la transmission avant Noël.

Les autorités affirment qu’il n’est pas nécessaire de procéder à un nouveau confinement au Portugal, car les hôpitaux font face à la situation.

La Direction générale de la santé a officiellement signalé 3 150 nouveaux cas jeudi, 691 personnes hospitalisées, 103 en unités de soins intensifs et 15 décès.

Le nombre de patients nécessitant une admission à l’hôpital était le plus élevé depuis septembre.

Le 1er novembre, le Portugal a signalé moins de 500 nouvelles infections, 360 personnes hospitalisées, 60 en soins intensifs et cinq décès, des chiffres similaires à ceux enregistrés un mois plus tôt.

Source :