Le premier implant pour payer avec sa main est disponible en France

Disponible en France, ce petit implant sous-cutané fait office de révolution dans le secteur du paiement sans contact.

Implant sous cutané Walletmor

Régler des achats sans contact, simplement en présentant votre main devant le terminal de paiement. L’idée s’apparente à de la science-fiction, mais elle est déjà devenue réalité. La firme britannique Walletmor vient en effet de lancer la semaine dernière le tout premier implant sous-cutané, capable de remplacer une carte bancaire pour les paiements sans contact.

Implant sous cutané Walletmor détails
Crédits Walletmor

De la taille d’un grain de riz, cet implant présenterait plusieurs avantages, promet l’entreprise : non seulement l’utilisateur serait assuré de toujours garder son moyen de paiement sur lui, mais en plus ce dernier serait physiquement impossible à dérober. De plus, l’implant repose sur la même technologie NFC que les cartes bancaires traditionnelles supportant déjà le sans contact, ce qui le rend compatible avec la majorité des terminaux. Biocompatible et — a priori — sans danger pour la santé, le dispositif annonce enfin une durée de vie de huit ans, après quoi il devra être remplacé ou retiré.

Sécurisé, mais encore limité

En plus d’être “impossible à pirater ou à copier” promet la marque, l’implant devra être lié à un compte iCard pour être utilisé. Concrètement, n’espérez donc pas coupler la technologie avec votre compte courant. Cette solution de paiement fonctionnera comme un compte bloqué, sur lequel il est possible de rajouter du crédit au besoin. Les paiements supérieurs à 50€ ne seront pas non plus acceptés en France. Frustrant, mais peut-être plus sécuritaire à l’heure où le projet en est encore à ses prémices.

Bonne nouvelle cependant, Walletmor assure ne pas avoir implémenté d’autre technologie que le NFC nécessaire au paiement sans contact : “il n’est pas possible d’espionner, suivre, surveiller ou obtenir quelconque information sur l’implant”, promet ainsi l’entreprise, qui détaille la composition précise de son implant dans un schéma.

Composé d’une puce, d’une antenne miniature et d’un revêtement en plastique biocompatible, l’implant Walletmor a déjà obtenu la validation de la FDA américaine pour son implantation chirurgicale. En France, le produit est disponible pour 199€, mais ne comprend pas la pose chirurgicale. Le plus compliqué restera donc sans doute de convaincre un médecin de vous implanter le dispositif.

Source : https://www.journaldugeek.com/2021/11/22/le-premier-implant-pour-payer-avec-sa-main-est-disponible-en-france/