Le Sénat américain rejette l’obligation vaccinale de Biden

Le Sénat américain, pourtant sous contrôle démocrate, a approuvé mercredi 8 décembre une mesure républicaine qui annulerait l’obligation vaccinale des entreprises privées voulue par le président Joe Biden. On notera que pour passer cette mesure, les Républicains ont reçu le soutien de deux sénateurs démocrates.

Le Sénat s’oppose à l’obligation vaccinale

Le Sénat américain a adopté une résolution visant à abroger la règle obligatoire sur les vaccins et les tests de l’Occupational Safety and Health Administration (OSHA) par un vote bipartite de 52 contre 48.

La résolution, présentée par le sénateur Mike Braun (Parti républicain-Indiana), a recueilli les voix de chaque sénateur républicain ainsi que de deux démocrates, les sénateurs Joe Manchin III (Virginie occidentale) et Jon Tester (Montana)

S’adressant au Sénat avant le vote, le sénateur Bill Hagerty (Parti républicain-Tennessee) a exposé les raisons pour lesquelles il a voté contre le mandat de vaccination.

« Le décret de vaccination de Joe Biden, comme tant d’autres politiques de la gauche, est une question de pouvoir, de contrôle sur plus en plus d’aspects de la vie des Américains et, ce faisant, d’érosion de leur autonomie personnelle », a déclaré M. Hagerty.

Cette décision intervient après qu’une cour d’appel américaine a rejeté, le 12 novembre, une contestation de l’administration Biden et a réaffirmé sa décision de mettre en suspens le vaste mandat de vaccination de l’OSHA.

Même avec l’approbation du Sénat, il est peu probable que la résolution soutenue par le GOP renverse le mandat. La Chambre contrôlée par les démocrates ne devrait pas reprendre la mesure et le président Biden opposera probablement son veto au projet de loi, si il était approuvé le Congrès.

«Nous espérons certainement que le Sénat, le Congrès, résisteront à la foule anti-vaccins et aux tests, et nous allons continuer à travailler pour les mettre en œuvre. S’il s’agit du bureau du président, il opposera son veto », a déclaré mardi l’attachée de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki

Les Républicains rejoints par des Démocrates

Deux centristes démocrates, Jon Tester et Joe Manchin ont rejoint les 50 républicains, pour faire approuver la mesure.

 “J’ai rencontré des dirigeants de petites entreprises et de communautés du Montana ces derniers mois qui ont exprimé de sérieuses inquiétudes quant à l’effet négatif que le mandat des vaccins des entreprises privées aura sur l’économie de notre État à un moment critique de notre reprise. C’est pourquoi j’ai rejoint une majorité bipartite de mes collègues pour défendre les emplois et les petites entreprises du Montana en votant contre ces réglementations pesantes. “déclaré Jon Tester.

“Ce n’est pas au gouvernement fédéral de dire aux propriétaires d’entreprises privées comment protéger leurs employés contre le COVID-19 et exploiter leurs entreprises” a déclaré Joe Manchin.

 “Maintenant, après cette victoire bipartite au Sénat, nous nous tournons vers la Chambre des représentants pour cinq représentants démocrates qui défendront les propriétaires de petites entreprises et les droits de leurs électeurs contre ce grand mandat du gouvernement devenu sauvage”, a ajouté Braun.

Bien qu’il soit peu probable que la résolution renverse le mandat, cette victoire symbolique expose la frustration de certains démocrates à l’égard de leur parti, et de Joe Biden, lorsqu’il s’agit d’imposer des règles aux entreprises privées.

Pour rappel, la vaccination obligatoire pour les entreprises privées, ainsi que pour les travailleurs de la santé, est actuellement bloquée devant les tribunaux où elle est temporairement suspendue. 

Initialement, elle doit entrer en vigueur le 4 janvier.

Source : https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/12/13/le-senat-americain-rejette-lobligation-vaccinale-de-biden/

2 thoughts on “Le Sénat américain rejette l’obligation vaccinale de Biden

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.