Le trésorier de l’Australie appelle à un assouplissement des restrictions sur le Covid malgré l’augmentation des cas.

Par Colin Packham

CANBERRA (Reuters) – L’Australie doit assouplir les restrictions sur le COVID-19 pour soutenir sa reprise économique, a déclaré samedi le trésorier Josh Frydenberg, alors même que les infections quotidiennes ont atteint leur plus haut niveau depuis six semaines.

“Les États doivent garder leur calme et poursuivre leurs activités. Et ne pas réagir de manière excessive à la variante Omicron”, a déclaré M. Frydenberg aux journalistes à Melbourne.

L’Australie est l’un des pays les plus vaccinés au monde, avec près de 90 % des personnes de plus de 16 ans complètement inoculées. Pourtant, l’Australie a déclaré avoir découvert 1 753 cas de COVID-19 au cours des dernières 24 heures, soit une augmentation d’environ 3 % au cours de la semaine écoulée et le total quotidien le plus élevé depuis le 29 octobre.

M. Frydenberg a déclaré que les dirigeants des États et des territoires devaient assouplir les restrictions mises en place pour ralentir la propagation du virus, en insistant sur la nécessité d’accélérer la croissance économique de l’Australie, tout en minimisant les inquiétudes concernant la variante Omicron.

“Notre reprise économique en dépend. Nous avons les taux de vaccination qui atteignent maintenant des sommets et cela s’est avéré être une défense vitale contre le Covid.”

Si certaines mesures ont été assouplies au fur et à mesure du déploiement des vaccins, les voyages inter-États sont toujours interdits entre plusieurs États et les limites de capacité dans les magasins et les restaurants sont strictement appliquées.

L’économie australienne, qui représente 2 000 milliards de dollars australiens (1 400 milliards de dollars), a été gravement touchée par les fermetures dans les deux plus grands États du pays, le produit intérieur brut ayant chuté de 1,9 % au troisième trimestre.

Les économistes et les décideurs politiques s’attendent à ce que l’économie australienne rebondisse fortement en 2022, avec la réouverture de ses frontières internationales, ce qui stimulera le tourisme et le secteur de l’éducation.

Le mois dernier, l’Australie a retardé l’autorisation d’entrée des détenteurs de visas étrangers jusqu’à au moins la mi-décembre. Frydenberg a déclaré samedi qu’une décision sur la réouverture ou non serait prise dans les prochains jours.

(1 dollar = 1,3945 dollar australien)

(Reportage de Colin Packham ; édition d’Edmund Klamann)

Source : https://news.yahoo.com/australia-treasurer-calls-easing-covid-043838445.html