Le vaccin à ARNm BNT162b2 contre le SRAS-CoV-2 reprogramme les réponses immunitaires adaptatives et innées

Le vaccin BNT162b2 à base d’ARNm de Pfizer/BioNTech a été le premier vaccin COVID-19 enregistré et s’est avéré efficace jusqu’à 95 % dans la prévention des infections par le SRAS-CoV-2. On sait peu de choses sur les effets généraux de la nouvelle classe de vaccins à ARNm, en particulier s’ils ont des effets combinés sur les réponses immunitaires innées et adaptatives. Ici, nous avons confirmé que la vaccination BNT162b2 d’individus sains induisait une immunité humorale et cellulaire efficace contre plusieurs variantes du SRAS-CoV-2. Fait intéressant, cependant, le vaccin BNT162b2 a également modulé la production de cytokines inflammatoires par les cellules immunitaires innées lors de la stimulation par des stimuli spécifiques (SARS-CoV-2) et non spécifiques (viraux, fongiques et bactériens). La réponse des cellules immunitaires innées aux ligands TLR4 et TLR7/8 était plus faible après la vaccination BNT162b2,tandis que les réponses des cytokines induites par les champignons étaient plus fortes. En conclusion, le vaccin à ARNm BNT162b2 induit une reprogrammation fonctionnelle complexe des réponses immunitaires innées, qui devrait être prise en compte dans le développement et l’utilisation de cette nouvelle classe de vaccins.

Source : https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.05.03.21256520v1

Sur le même sujet :