Le vaccin contre le Covid-19 aurait un effet secondaire sur les menstruations

Le vaccin contre le Covid-19 aurait un effet secondaire sur les menstruations

Par Jane Roussel Le 02 août 2021 à 06h00 mis à jour 02 août 2021 à 08h58

Une récente étude, de petite ampleur, souligne que le vaccin contre le Covid-19 pourrait avoir un impact sur leurs mentruations.

Rien n’est avéré pour l’instant, car la question n’a pas été étudiée véritablement. Mais plusieurs observations ont été faites autour d’effets secondaires sur les règles de femmes vaccinées contre le Covid-19, expliquait en mai dernier la BBC Afrique. Plus récemment, le point de pharmacovigilance de l’Agence du médicament (ANSM) fait état de rares cas de troubles menstruels survenus après la vaccination, avec Moderna (36 cas sur 6,4 millions d’injections) et Pfizer (229 cas sur 53 millions d’injections).

“Ce signal potentiel va être porté au niveau européen”, explique le communiqué de l’ANSM concernant cet effet secondaire du vaccin, ayant un impact sur les menstruations des personnes ayant reçu une ou deux doses de Pfizer ou Moderna. Elle précise toutefois qu’il ne s’agit pas d’effets “graves”, ni même inquiétants : des règles parfois retardées, dans certains cas absentes, ou du moins inhabituelles. Une attention va être portée sur ces cas pour essayer de comprendre s’il y a un lien avec le vaccin.

Saignements chez des personnes plus menstruées

Des femmes ont constaté des règles plus abondantes et parfois plus douloureuses post vaccin. C’est ce qu’expliquait en mai dernier un sondage de Womanizer auprès de son panel de testeurs menstrués. Sur 552 personnes, avec une ou deux doses de vaccin, une personne sur 5 a constaté un effet sur son cycle menstruel. 31% a eu des règles plus fortes, 29% a eu davantage de douleurs, 22% a observé un retard inhabituel.

Des personnes transgenre qui n’étaient plus mentruées suite à une prise d’hormones ont constaté des saignements après le vaccin. Des femmes ménopausées ont aussi fait ce constat. Une spécialiste de l’Imperial College de Londres, la docteure Victoria Male, estimait alors que vaccin et modifications menstruelles pourraient donc être liées.

Réaction immunitaire et inflammation ?

L’une des raisons qui pourrait l’expliquer serait une réaction immunitaire. D’ailleurs, dans un article sur la question, Le Parisien du 1er août cite Olivier Picone, gynécologue-obstétricien à l’hôpital Louis-Mourier de Colombes et membre du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF), qui soutient cette théorie. Avec le vaccin, “le système immunitaire est stimulé et va secréter des protéines. Mais si elles sont sécrétées à un niveau trop élevé, elles seront capables de perturber la communication entre l’ovaire et l’axe hypothalamo-hypophysaire et donc de modifier le cycle menstruel”, explique-t-il au quotidien. Il rappelle que les cycles menstruels sont très réceptifs à tous les changements du quotidien.

Selon d’autres explications apportées par l’étude Womanizer, des cellules immunitaires se trouvent dans la muqueuse utérine, et les modifications de ces cellules suite au vaccin pourraient entraîner davantage de saignements. D’autre part, on a déjà constaté que le vaccin entraînait une inflammation de l’organisme, là encore l’utérus pourrait s’en trouver impacté.

Cela dit, les médecins qui se sont penchés sur la question estiment que cette réaction n’est pas assez forte pour entraîner une fausse couche, par exemple. Si rien n’a été prouvé pour l’instant, l’observation de ces réactions montre que ces effets sont temporaires, d’une part, sans danger d’autre part. Aucun retentissement sur le long terme n’est à craindre, ni même de risque d’infertilité, précise Olivier Picone au Parisien.

Sources :

  • ANSM, Point d’information du 31 juillet,
  • Le Parisien, édition du 1er août 2021
  • BBC Afrique, 17 mai 2021
  • Enquête Womanizer, 18 mai 2021
Partager sur vk
Partager sur telegram
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informer

En vous abonnant à la Newsletter, vous acceptez que vos données personnelles soient traitées par la Résistance dans le but de vous envoyer la Newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment grâce au lien de désinscription à la fin de chaque newsletter.

Newsletter

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner