Le vaccinologue Geert Vanden Bossche l’affirme : « Les conséquences de la vaccination de masse pourraient être catastrophiques »

Dans une interview historique pour The HighWire, l’animateur Del Bigtree s’est entretenu avec le vaccinologue qui a entre autres coordonnait le programme de vaccination Ebola via GAVI en collaboration avec l’OMS, l’UNICEF, le CDC… Le virologue et expert vaccinal Geert Vanden Bossche lance un avertissement concernant la vaccination massive et la catastrophe qui pourrait s’ensuivre.

« Je ne vais pas divulguer son nom. Mais c’est certainement un, si ce n’est pas le plus célèbre vaccinologue sur le globe qui m’a dit “Geert, vous avez raison. Ces vaccins vont essentiellement produire des variants, mais personne ne va vous écouter parce que vous allez à l’encontre de la pensée dominante.” »

« Si nous continuons la vaccination de masse, que nous continuons à faire des injections de rappel, si nous vaccinons tous les enfants, je veux dire, si cela n’entraîne pas une catastrophe, vous pouvez me mettre en prison. Seules les personnes qui auront encore une immunité innée intacte auront une chance de survivre. »

Source : https://lemediaen442.fr/le-vaccinologue-geert-vanden-bossche-laffirme-les-consequences-de-la-vaccination-de-masse-pourraient-etre-catastrophiques/

2 thoughts on “Le vaccinologue Geert Vanden Bossche l’affirme : « Les conséquences de la vaccination de masse pourraient être catastrophiques »

  • Plan FRIC …..donc placébo ….donc pas de risque

  • Chacun peut refuser la “vaccination”, et le prix à payer n’est pas catastrophique. On n’en est pas encore à être mis en prison ou en résidence surveillée (sauf en Australie et en Autriche) ou traduit devant un peloton d’exécution. Il y a des moyens de prévention et des moyens précoces pour se défendre contre la COVID. Donc qui accepte le “vaccin” devra être tenu pour responsable d’une catastrophe éventuelle.
    A ce train et à ce stade le choix est devenu binaire: le refus ou le déshonneur. Ce n’est pas la première fois: “Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre”, a dit Churchill à Chamberlain après les accords de Munich.

Commentaires fermés.