Législatives 2022 – Gros bugs pour le vote électronique des Français de l’étranger

Par  benoitclair

Journaliste, correspondant aux Etats-Unis

 
 
 
 

Après une tentative très controversée lors de précédentes élections, les électrices et électeurs français de l’étranger sont à nouveau invités à voter pour les prochaines élections législatives par Internet.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la seconde tentative n’est pas gagnée si l’on en juge par les nombreux bugs signalés par les électeurs depuis l’ouverture du scrutin…et même avant !

Premier bug: la société informatique chargée par le Ministère d’organiser le scrutin avait programmé l’envoi de code aux votants une quinzaine de jours avant l’ouverture du vote. Codes reçus dans la semaine du 16 mai… mais annulés quelques jours plus tard, le Ministère s’excusant benoitement : “une réinitialisation de ces codes a été nécessaire à la suite d’une actualisation des listes d’électeurs…

Second bug: dès l’ouverture du scrutin électronique qui se déroule, pour le 1er tour jusqu’au 1er juin à 12 heures, de nombreux votants ont signalé la non-réception du code de validation de leur vote qui devait leur être adressé sur leur boite mail Yahoo ou AOL. A l’heure où nous écrivons ces lignes, le problème n’est toujours pas résolu: “ce probleme est en cours d’analyse. Les informations sur ce sujet seront actualisées dès que possible” reconnait le ministère.

Troisième bug: les électrices et électeurs demandant une assistance en cliquant sur l’onglet AIDE de la page de vote se trouvent redirigés sur une page inconnue:…ERROR 404.

En cherchant dans le codage de ce site web, décidément complexe à utiliser, on peut lire ceci : 

” – MEAE 

On déclare les variables utilisées dans la plupart des jsp du site électeur ici (évite de les redéclarer sur toutes les pages) Ce n’est pas fait dans la vx_header.jsp, car l’option afficher bandeau désactive parfois l’appel à la jsp vx_header. Les variables ne seraient ainsi pas définies… ” (fin de citation)

De deux choses l’une : ou les informaticiens codeurs de ce site sont de vrais amateurs, grassement payés sur les deniers publics (on parle d’un budget d’environ 2 millions d’euros de prestations extérieures?…), n’ont manifestement pas réalisé les tests nécessaires pour éviter ce genre de dysfonctionnements, ou le ministère n’a pas suffisamment contrôlé ce dossier qui risque de pénaliser de nombreux votants…

Sans compter des recours possibles en annulation auprès du Conseil d’Etat, que de nombreux candidats menacent de saisir, estimant pouvoir être lésés si les électeurs (déjà peu nombreux à se déplacer aux bureaux de vote, parfois distant de plusieurs centaines de kilometres…!) sont également incapables de voter pour le candidat de leur choix sur Internet.

Dans les deux cas, c’est la démocratie qui en sortira perdante.

Le MEAE interrogé (NDLR: ce samedi en fin de journée, heure francaise) n’a pas encore répondu à nos questions.

Benoit Clair, Journaliste

Source : https://blogs.mediapart.fr/benoitclair/blog/280522/legislatives-2022-gros-bugs-pour-le-vote-electronique-des-francais-de-letranger