L’EMA favorable au Moderna chez les enfants et au rappel Pfizer chez les ados

L’Agence européenne des médicaments a transmis à la Commission européenne deux avis favorables concernant le vaccin anti-Covid de Moderna chez les enfants de 6 à 11 ans et la dose de rappel du vaccin Pfizer chez les 12-18 ans.
A Paris, le 22 décembre 2021. (Marie Rouge/Libération)

Malgré la guerre, la pandémie continue. L’Agence européenne du médicament (EMA) s’est exprimée ce jeudi sur la vaccination des plus jeunes, recommandant «qu’une dose de rappel du vaccin anti Covid-19 Comirnaty [de Pfizer] puisse être administrée aux adolescents à partir de 12 ans».

Ce booster était déjà autorisé pour les plus de 18 ans et ce vaccin était déjà autorisé en format deux doses pour les 12-18 ans. «Le comité a estimé que les preuves disponibles étaient suffisantes pour conclure que la réponse immunitaire à une dose de rappel chez les adolescents serait au moins égale à celle des adultes. Aucun nouveau problème de sécurité n’a été identifié à partir des données disponibles», précise l’EMA.

 

Balance bénéfice-risque

L’agence souligne toutefois que «la décision d’offrir ou non des rappels à ce groupe d’âge» dépend, entre autres, de «la propagation et de la gravité probable de la maladie (en particulier avec la variante omicron) chez les personnes plus jeunes, le risque connu d’effets secondaires (notamment la complication très rare mais grave de la myocardite) et de l’existence d’autres mesures de protection et restrictions». En France, le rappel est ouvert aux adolescents, sans obligation, depuis le 24 janvier.

Les autorités sanitaires françaises devront par contre s’exprimer sur l’autorisation du vaccin Moderna pour les enfants. Dans un autre communiqué, l’agence sanitaire européenne ouvre en effet la voie à l’utilisation de l’autre vaccin à ARN messager chez les enfants de 6 à 11 ans. Chez eux, la dose doit être divisée par deux par rapport à celle utilisée chez les adultes. Ces deux décisions sont envoyées à la Commission européenne, qui pourrait ensuite émettre une recommandation officielle.

En France, seuls 5% des 5-11 ans ont reçu une dose de vaccin. 14% des adolescents ont reçu une dose de rappel, selon les données du ministère de la Santé.

Source : https://www.liberation.fr/societe/sante/vaccins-lema-favorable-au-moderna-chez-les-enfants-et-au-rappel-pfizer-chez-les-ados-20220224_GZLLD67HSNCF5N7YTKS6BFQXCE/

Commentaires fermés.