L’entreprise responsable des ventes d’électricité russe à la Finlande cesse ses livraisons

L’entreprise responsable des ventes d’électricité russe à la Finlande a cessé ses livraisons, faisant valoir des impayés. Cette décision survient dans un contexte de tensions entre Moscou et Helsinki qui a demandé une adhésion «sans délai» à l’OTAN.

Les exportations d’électricité de Russie vers la Finlande ont cessé durant la nuit du 13 au 14 mai après une annonce en ce sens d’un fournisseur russe, a déclaré à l’AFP un responsable de l’opérateur du réseau électrique finlandais.

L’entreprise responsable des ventes d’électricité russe à la Finlande, RAO Nordic, avait annoncé le 13 mai son intention de cesser ses livraisons le 14, invoquant des impayés. La société a précisé que la pénurie d’électricité serait compensée par des approvisionnements en provenance de Suède et une augmentation de la production intérieure.

Les exportations de la Russie vers la Finlande «sont à zéro actuellement, et c’est le cas depuis minuit comme annoncé», a déclaré à l’AFP Timo Kaukonen, un responsable des opérations de Fingrid, l’opérateur du réseau finlandais. Le réseau est à l’équilibre grâce à des importations de Suède, selon la carte en temps réel de Fingrid, qui avait annoncé le 13 mai pouvoir se passer «sans difficulté» de l’électricité russe. La Finlande importait jusqu’ici environ 10% de sa consommation électrique totale depuis son grand voisin russe.

RAO Nordic, une filiale basée à Helsinki de l’entreprise russe InterRAO, avait justifié la coupure en expliquant ne pas avoir reçu de paiement pour l’électricité fournie à la Finlande depuis le 6 mai. L’entreprise n’a pas dit si ces problèmes de règlement étaient liés aux sanctions européennes visant l’économie russe.

Une première depuis vingt ans, selon la société russe RAO Nordic 

Dans un communiqué cité par l’agence TASS, la société s’exprime en ces termes : «RAO Nordic Oy importe depuis de nombreuses années de l’électricité depuis la Russie vers la Finlande et la vend sur la bourse Nord Pool. Nous avons le regret de constater que nous n’avons toujours pas reçu de paiement sur notre compte bancaire pour les volumes vendus sur Nord Pool depuis le 6 mai. Cette situation est exceptionnelle et c’est la première fois en plus de vingt ans dans l’histoire de nos échanges commerciaux.» «Dans la situation actuelle, caractérisée par l’absence de revenus, RAO Nordic Oy n’est pas en mesure de payer l’électricité importée de Russie. Par conséquent, nous avons été contraints de suspendre les importations d’électricité à partir du 14 mai», précise encore le texte. Dans le même temps, la société a exprimé l’espoir que les approvisionnements en provenance de Russie reprendraient dès que possible.

Cette annonce intervient dans un contexte de montée de tensions entre Moscou et Helsinki, qui a annoncé – à l’instar de la Suède – sa volonté d’adhérer «sans délai» à l’OTAN sous l’influence de l’intervention militaire russe en Ukraine. L’annonce de la candidature finlandaise est attendue le 15 mai, lors d’une conférence de presse du président Sauli Niinistö et de la Première ministre Sanna Marin. Pour l’heure, la Turquie a d’ores et déjà annoncée qu’elle était défavorable à une telle adhésion.

Source