Les agences de renseignement américaines ont récupéré un catalogue géant des données génétiques des échantillons de virus étudiés au labo de Wuhan. On ne sait pas exactement comment, mais les machines servant à créer ce genre de données génétiques étaient connectées aux clouds. Ils traduisent l’information récupérée pour le moment…