Les données officielles du gouvernement du Canada indiquent que les personnes entièrement vaccinées ne sont qu’à quelques semaines du syndrome d’immunodéficience acquise.

Les données officielles du gouvernement du Canada indiquent que les personnes entièrement vaccinées ne sont qu'à quelques semaines du syndrome d'immunodéficience acquise.

Les données du gouvernement du Canada sur le Covid-19 suggèrent que la plupart des personnes “entièrement vaccinées” développent un syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA) complet induit par le vaccin Covid-19, après avoir confirmé que le système immunitaire des personnes entièrement vaccinées s’est déjà dégradé à une moyenne de moins 81 %.

Les chiffres de la Covid-19 canadienne sont produits par le gouvernement du Canada (voir ici).

Leurs dernières données sont disponibles en format pdf téléchargeable ici.

La page 20 et suivantes des données sur les cas de Covid-19 depuis le tout début de la campagne de vaccination contre le Covid-19 au Canada le 14 décembre 20 jusqu’au 15 janvier 22 –

À première vue, il semblerait que le Canada connaisse actuellement une pandémie de personnes non vaccinées, les personnes entièrement vaccinées n’étant pas loin derrière. Mais cette apparence est une fraude.

En examinant un rapport publié précédemment avec des chiffres sur les cas entre le 14 décembre 2020 et le 4 décembre 2021, puis en effectuant une simple soustraction, nous sommes en mesure de déduire le nombre de cas de Covid-19 par statut vaccinal entre le 5 décembre 2021 et le 15 janvier 2022, et ils sont stupéfiants.

Voici le tableau du nombre de cas par statut vaccinal entre le 14 décembre 2020 et le 4 décembre 2021, grâce au don de la ‘WayBackMachine ‘ –

Le tableau suivant montre le nombre de cas par statut vaccinal entre le 5 décembre 2021 et le 15 janvier 2022, une fois que nous soustrayons simplement les chiffres du 4 décembre des chiffres du 15 janvier dans les deux tableaux ci-dessus –

Comme vous pouvez le voir clairement, malgré l’énorme discrimination contre les non vaccinés par le Premier ministre canadien Justin Trudeau, le Canada connaît une pandémie de personnes entièrement vaccinées, avec ce groupe démographique enregistrant un nombre choquant de 492 893 cas entre le 5 décembre et le 15 janvier 2022, contre seulement 61 971 cas parmi la population non vaccinée.

Au Canada, selon le rapport du 4 décembre, 22,2 millions de personnes sont au moins doublement vaccinées et 23,2 millions de personnes sont au moins partiellement vaccinées.

Selon les statistiques officielles, la population du Canada en 2020 était estimée à 38,01 millions –

Par conséquent, puisque 23,1 millions de personnes au Canada ont reçu au moins une seule dose d’un vaccin contre la Covid-19, cela laisse environ 14,81 millions de personnes au Canada qui ne sont pas vaccinées contre la Covid-19 .

Le gouvernement du Canada ne parvient pas à produire les taux de cas par 100 000 qui nous permettront de déterminer l’efficacité du vaccin dans le monde réel, mais heureusement, nous pouvons déterminer nous-mêmes quels sont ces taux de cas.

Pour calculer le taux de cas non vaccinés pour 100 000, il suffit de diviser la taille de la population non vaccinée par 100 000, puis de diviser le nombre de cas par la réponse à l’équation précédente.

Population = 14,81 millions / 100 000 = 148,1
Nombre de cas = 61 972 / 148,1 = 418,4

Ce qui signifie que le taux de cas non vaccinés est de 418,4 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants.

Nous effectuons ensuite un calcul similaire pour les personnes entièrement vaccinées –

Population = 22,2 millions / 100 000 = 222
Nombre de cas = 492 893 / 222 = 2 220,23

Ce qui signifie que le taux de cas entièrement vaccinés est de 2 220,23 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants.

Ensuite, nous pouvons utiliser la formule d’efficacité du vaccin de Pfizer pour déterminer l’efficacité du vaccin dans le monde réel.

Taux de cas non vaccinés – Taux de cas vaccinés / Taux de cas non vaccinés = Efficacité du vaccin
418,4 – 2 220,23 = -1 801,83/ 418,4 x 100 = moins -430,6 %

Par conséquent, l’efficacité réelle du vaccin Covid-19 au Canada est de MOINS-430,6 %. Cela signifie que les personnes entièrement vaccinées sont 5,3 fois plus susceptibles d’être infectées par le Covid-19 que la population non vaccinée. C’est ce que la vaccination a fait aux Canadiens.

Mais l’efficacité d’un vaccin n’est pas vraiment une mesure d’un vaccin, c’est une mesure de la performance du système immunitaire d’un vacciné par rapport à la performance du système immunitaire d’une personne non vaccinée.

Le vaccin Covid-19 est censé entraîner votre système immunitaire à reconnaître la protéine de pointe de la souche originale du virus Covid-19. Pour ce faire, il demande à vos cellules de produire la protéine de pointe, puis votre système immunitaire produit des anticorps et se souvient de les utiliser plus tard si vous rencontrez à nouveau la partie pointe du virus Covid-19.

Mais le vaccin ne traîne pas après la formation initiale, il laisse votre système immunitaire s’occuper du reste. Ainsi, lorsque les autorités déclarent que l’efficacité des vaccins s’affaiblit avec le temps, ce qu’elles veulent vraiment dire, c’est que la performance de votre système immunitaire s’affaiblit avec le temps.

Le problème que nous voyons ici est que le système immunitaire ne revient pas à son état d’origine et naturel. Si c’était le cas, les résultats de l’infection par Covid-19 seraient similaires aux résultats parmi la population non vaccinée.

Au lieu de cela, il continue de décliner à un rythme qui signifie que la population non vaccinée a un système immunitaire plus performant, ce qui signifie que les injections de Covid-19 déciment le système immunitaire des personnes entièrement vaccinées.

Mais pour déterminer les performances du système immunitaire, nous devons modifier légèrement le calcul utilisé pour déterminer l’efficacité du vaccin et diviser notre réponse par le plus grand des taux de cas vaccinés ou non vaccinés.

Taux de cas non vaccinés – Taux de cas vaccinés / le plus grand taux de cas non vaccinés / vaccinés = Performance du système immunitaire

418,4 – 2 220,23 = -1 801,83/ 2220,23 x 100 = moins-81,55 %

Cela signifie que les Canadiens entièrement vaccinés ont actuellement une réponse immunitaire inférieure de 81,55 % à celle des non-vaccinés contre le Covid-19.

Par conséquent, le Canadien moyen entièrement vacciné n’a plus que 18,45 % de son système immunitaire pour lutter contre certaines classes de virus et certains cancers, etc. La question est de savoir quand les 18,45 % restants de son système immunitaire seront épuisés ?

Si nous recommençons tout ce que nous avons fait ci-dessus avec les chiffres tirés du rapport Covid-19 du gouvernement du Canada contenant des données jusqu’au 4 décembre 2021 , et un autre rapport précédent contenant des données jusqu’au 13 novembre 2021 , nous pouvons déterminer le vrai- l’efficacité mondiale des vaccins et les performances du système immunitaire entre le 14 novembre et le 4 décembre 2021.

Cela nous permettra de voir le taux de déclin entre le 14 novembre et le 15 janvier 2022.

Voici les chiffres sur les cas par statut vaccinal entre le 14 décembre 2020 et le 13 novembre 2021 –

Il ne nous reste plus qu’à les soustraire des chiffres du 4 décembre pour calculer le nombre de cas par statut vaccinal entre le 14 novembre et le 4 décembre 21.

Le tableau suivant nous montre la réponse –

La majorité des cas étaient encore parmi les personnes entièrement vaccinées, mais comme vous pouvez le voir, les niveaux par rapport aux non vaccinés étaient loin des niveaux observés entre le 5 décembre et le 15 janvier 2022.

Sur la base des niveaux de vaccination à l’époque, ces chiffres équivalent à un taux de cas de 91,45 pour 100 000 parmi les non vaccinés et à un taux de cas de 101,06 parmi les personnes entièrement vaccinées.

Par conséquent, l’efficacité du vaccin dans le monde réel entre le 14 novembre et le 4 décembre 21 équivalait à moins-10,5 %, et la performance du système immunitaire à moins-9,5 %.

Cela signifie qu’entre le 4 décembre et le 15 janvier 2022, l’efficacité du vaccin a chuté de 420,5 % et les performances du système immunitaire ont chuté de 71,6 % par rapport aux chiffres enregistrés entre le 14 novembre et le 4 décembre 2021.

Nous n’osons pas vous dire ce que cela pourrait signifier pour le système immunitaire des personnes entièrement vaccinées au Canada d’ici la fin février 2022.

Ces chiffres vraiment étonnants montrent que nous sommes plus de 5 fois plus à l’abri du Covid-19 que les vaccinés dans une chambre, un restaurant, un bar, une discothèque, un train, un bateau ou un avion rempli de personnes non vaccinées que nous ne le sommes avec ” personnes complètement vaccinées ».

Il semble également que les non vaccinés atteignent l’immunité du sous-groupe contre Covid-19 alors que les vaccins entièrement vaccinés sont empêchés de l’atteindre par les vaccins.

Les chiffres canadiens ont détruit le dossier des passeports pour les vaccins partout dans le monde et prouvent à eux seuls le cas d’une interdiction immédiate de la thérapie génique et de la vaccination aux protéines de pointe.

Si les personnes entièrement vaccinées se débrouillent si mal contre Covid-19, c’est parce que les anticorps induits par le vaccin contre la protéine spike Alpha sont pratiquement inutiles contre Omicron. Ainsi, la détérioration progressive du système immunitaire causée par la production incessante de la protéine spike n’a presque rien pour se cacher, rien pour se protéger.

Le Royaume-Uni compte 72,1 % de la population double vaccinée, 55,6 % de la population triple vaccinée, 5,8 % de la population partiellement vaccinée et 22,1 % de la population non vaccinée ( ourworldindata ). Les Britanniques s’en tireront donc un peu moins bien que les Canadiens en ce moment, avec un pourcentage nettement plus élevé de victimes de la vaccination.

Les données officielles du gouvernement canadien sur le Covid-19 montrent que toute personne entièrement vaccinée sera atteinte du SIDA à médiation vaccinale dans un laps de temps très court, à moins que quelque chose ne change radicalement. La partie du système immunitaire qui reste actuellement capable de combattre l’Omicron se sera dissipée.

Cela entraînera un lourd fardeau pour les services de santé du Canada, ainsi que des souffrances et des décès massifs. Tout cela nous a été infligé par un système de santé corrompu. Ce doit être le plus grand but contre son camp de l’histoire médicale.

Source : https://dailyexpose.uk/2022/02/06/canada-gov-data-suggests-fully-vaccinated-developing-ade/

2 thoughts on “Les données officielles du gouvernement du Canada indiquent que les personnes entièrement vaccinées ne sont qu’à quelques semaines du syndrome d’immunodéficience acquise.

  • Excellent travail, merci beaucoup pour partager votre recherche!

  • On a toujours tort d’avoir passablement raison avant les autres qui auront toujours de la misère à se déjuger … surtout s’ils ne sont plus de ce monde.

    Mais ce coronacircus était tellement inimaginable de la part d’esprits sains que ….

    Pourtant Gates et Schwab et leurs affidés nous avaient prévenu

Commentaires fermés.