Les écoliers cas contact devront faire trois tests en quatre jours, annonce Blanquer

Le nouveau protocole sanitaire présenté par le ministre de l’Education nationale prévoit la multiplication des tests, avec fourniture d’autotests gratuits.

Le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, après le conseil des ministres à l’Elysée, le 15 décembre 2021 (LUDOVIC MARIN / AFP)

 

Présentant ce dimanche 2 janvier au « Parisien » le nouveau protocole sanitaire pour la rentrée de la semaine qui vient, Jean-Michel Blanquer annonce que pour rester à l’école, les élèves cas contact devront effectuer trois tests en quatre jours. Le ministre de l’Education nationale indique :

« Désormais, quand la famille fera le premier test, elle recevra en pharmacie deux autotests gratuits, pour que les élèves se testent à nouveau à la maison à J + 2 et à J + 4. Les parents devront attester par écrit que les tests ont bien été faits et qu’ils sont négatifs. »

Ces tests doivent permettre de vérifier « qu’un élève qui a été négatif le premier jour ne soit pas devenu positif ultérieurement », expose Jean-Michel Blanquer. Questionné sur les stocks des pharmacies, il assure qu’ils seront suffisants : « S’il y a eu des tensions au moment des fêtes, des commandes massives ont été passées, en lien avec le ministère de la Santé. »

A propos des capteurs de CO2 dans les établissements scolaires, le ministre affirme :

« Depuis le début je fais cette recommandation qui est d’abord un instrument de mesure du besoin d’aération ! Nous estimons à seulement 20 % environ le nombre d’écoles primaires qui sont aujourd’hui équipées. C’est davantage dans les collèges et les lycées mais cela reste totalement insuffisant… Rappelons qu’un capteur coûte environ 50 euros, que c’est une compétence des collectivités et que l’État a débloqué 20 millions d’euros pour celles qui n’auraient pas les moyens financièrement de s’équiper. Elles sont d’ailleurs peu nombreuses à avoir demandé des fonds. »

Avec au passage un coup de griffe aux écologistes – le candidat EELV Yannick Jadot avait qualifié le 20 décembre Jean-Michel Blanquer de « complice » du virus, en critiquant le trop faible nombre de capteurs CO2 dans les écoles : « Je connais des communes dirigées par EELV qui n’ont pas pleinement équipé en capteurs de CO2 leurs écoles », réplique le ministre.

Source : https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20220102.OBS52793/les-ecoliers-cas-contact-devront-faire-trois-tests-en-quatre-jours-annonce-blanquer.html