Les membres du Congrès et leur personnel sont exemptés du pass sanitaire de Biden

Les nouveaux pass sanitaires du président Joe Biden sur les vaccins pour les employés fédéraux ne s’appliquent pas aux membres du Congrès ou à ceux qui travaillent pour le Congrès ou le système judiciaire fédéral.

Biden a publié jeudi deux décrets exigeant la vaccination contre COVID pour les travailleurs fédéraux et les entrepreneurs qui travaillent pour le gouvernement fédéral. Il a également demandé au ministère du Travail de publier une ordonnance d’urgence exigeant que les entreprises de plus de 100 employés s’assurent que leurs travailleurs soient vaccinés ou testés chaque semaine.

Cependant, l’ordonnance de Biden sur les travailleurs fédéraux s’applique aux employés de l’exécutif. La Chambre des représentants et le Sénat appartiennent à la branche législative distincte, et les tribunaux à la branche judiciaire du gouvernement fédéral.

Le plan d’action COVID de Biden – “Path Out of the Pandemic” – publié sur le site Web de la Maison Blanche rend clair l’effet du pass sanitaire.

Le plan dit: “S’appuyant sur l’annonce du président en juillet de renforcer les exigences de sécurité pour les travailleurs fédéraux non vaccinés, le président a signé un décret pour aller plus loin et exiger que tous les travailleurs de l’exécutif fédéral soient vaccinés .”

“Le président a également signé un décret ordonnant que cette norme soit étendue aux employés des entrepreneurs qui font affaire avec le gouvernement fédéral”, poursuit le plan.

« Dans le cadre de cet effort, le ministère de la Défense, le ministère des Anciens combattants, le Service de santé indien et le National Institute of Health achèveront la mise en œuvre de leurs exigences de vaccination précédemment annoncées qui couvrent 2,5 millions de personnes. »

Le New York Times a rapporté jeudi que le décret ne s’applique pas à ceux qui travaillent pour le Congrès ou les tribunaux fédéraux, citant des responsables de la Maison Blanche.

La présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, a déclaré lors d’une conférence de presse le 29 avril que la Chambre ne pouvait pas exiger que les membres soient vaccinés. Des clips vidéo de ces remarques ont suscité une attention renouvelée en ligne après l’annonce de Biden.

“Alors, voici le problème. Nous ne pouvons pas exiger que quelqu’un soit vacciné . Ce n’est tout simplement pas ce que nous pouvons faire. C’est une question de confidentialité de savoir qui est ou qui ne l’est pas”, a déclaré Pelosi.

“Je ne peux pas aller voir le médecin du Capitole et dire:” Donnez-moi les noms des personnes qui ne sont pas vaccinées, afin que je puisse aller les encourager ou le faire savoir aux autres pour les encourager à se faire vacciner. ” Nous ne pouvons donc pas, nous ne pouvons pas faire ça”, a-t-elle déclaré.

Le bureau de Pelosi a réitéré cette position dans une déclaration à Newsweek vendredi, affirmant que les remarques de l’oratrice du 29 avril « faisaient référence à l’institution dans laquelle elle sert ».

“Elle dit qu’elle ne peut pas forcer les membres à se faire vacciner, ce qui est vrai”, indique le communiqué.

En août, un groupe de 19 démocrates à la Chambre a écrit une lettre au médecin traitant du Capitole, le Dr Brian P. Monahan, lui demandant d’envisager une exigence de vaccin ou un minimum de deux tests COVID par semaine pour les membres et le personnel qui peuvent montrer une preuve de vaccination. Aucune exigence n’a encore été mise en place.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez informer

En vous abonnant à la Newsletter, vous acceptez que vos données personnelles soient traitées par la Résistance dans le but de vous envoyer la Newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment grâce au lien de désinscription à la fin de chaque newsletter.

Newsletter

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner