Les Pays-Bas abandonnent la plupart des mesures COVID à partir de vendredi

Les Pays-Bas abandonnent la plupart des mesures COVID à partir de vendredi

Une vue d'une rue de restaurants et de bars à Nijmegen, aux Pays-Bas, le 26 janvier 2022. REUTERS/Piroschka van de Wouw

AMSTERDAM, 15 février (Reuters) – Le gouvernement néerlandais va lever la plupart de ses restrictions liées au coronavirus à partir de vendredi, les niveaux records d’infections déclenchées par la variante Omicron ne s’étant pas traduits par un pic d’hospitalisations, a déclaré mardi le ministre de la Santé Ernst Kuipers.

“Le pays va s’ouvrir à nouveau… heureusement, nous sommes dans une phase différente maintenant”, a déclaré M. Kuipers lors d’une conférence de presse.

Les bars et les restaurants seront autorisés à rester ouverts jusqu’à 1 heure du matin (minuit GMT) à partir de vendredi, au lieu de 22 heures.

M. Kuipers, qui s’est dit optimiste quant à la situation mais a tout de même recommandé la prudence, a ajouté que les heures de fermeture normales reprendraient à partir du 25 février.

“Nous venons de passer le pic (de nouveaux cas), c’est pourquoi nous insistons sur le fait que nous devons tous rester prudents”, a-t-il déclaré, ajoutant que les masques n’étaient plus obligatoires mais restaient recommandés.

Les mesures de distanciation sociale seront abandonnées dans les lieux publics d’ici la fin du mois, mais les visiteurs devront présenter une preuve soit de vaccination, soit d’une guérison récente du COVID-19, soit d’un test négatif au coronavirus.

D’autres pays européens assouplissent progressivement les restrictions. Par exemple, en France, les boîtes de nuit peuvent rouvrir leurs portes mercredi.

Source : https://www.reuters.com/world/europe/netherlands-drop-most-covid-measures-starting-friday-2022-02-15/

Tout peut être rouvert en 3 étapes

Message d’information | 15-02-2022 | 19:04

Le nombre de corons infectés est élevé, de nombreuses personnes sont en isolement ou en quarantaine à domicile. Malgré les taux d’infection élevés, le nombre d’admissions à l’hôpital reste stable. Nous sommes plus résistants au virus, grâce aux vaccinations et aux rappels et à l’immunité que nous avons acquise. Les Pays-Bas s’ouvrent donc à nouveau. Mais pas tous en même temps. Mais en trois étapes. Ce sont de grandes étapes et nous les franchissons les unes après les autres.

Étape 1 : avec effet immédiat

Avec effet immédiat, le conseil de ne pas accueillir plus de 4 personnes à la maison est annulé. De même, le conseil de travailler à la maison autant que possible devient : travailler au maximum la moitié du temps de travail au bureau.

Étape 2 : 18 février

A partir du vendredi 18 février, tous les établissements de notre pays pourront à nouveau être ouverts jusqu’à 01h00. Le billet corona (3G) restera valable jusqu’au 25 février dans tous les lieux où il doit être présenté. Par exemple, dans le secteur de la restauration, dans les cinémas, les musées et les théâtres et lors d’événements sportifs professionnels. Une fois à l’intérieur de ces lieux, le siège permanent, le port d’un masque buccal et le maintien d’une distance de 1,5 mètre ne sont plus obligatoires. Il n’y a plus non plus de limite de visiteurs. Dans les lieux accueillant plus de 500 personnes, il est toujours obligatoire d’avoir un siège fixe et de porter un masque buccal pour se déplacer. Le conseil d’isolement après un test positif est raccourci à 5 jours, à condition que la personne ne se plaigne pas pendant 24 heures.

Étape 3 : 25 février

La dernière étape est franchie le vendredi 25 février. Ensuite, les heures d’ouverture normales s’appliquent à nouveau et nous disons adieu : au ticket d’accès corona (3G) dans les lieux où moins de 500 personnes se trouvent à l’intérieur, à la distance obligatoire de 1,5 mètre, au port d’un masque buccal lors des déplacements dans l’horeca, dans l’enseignement ou dans les magasins, à un nombre maximal de visiteurs et à un siège fixe dans l’horeca, par exemple. Cela signifie que les grandes boîtes de nuit, les discothèques, les festivals et les événements pourront à nouveau ouvrir sans restrictions. Dans les lieux couverts où plus de 500 personnes se rassemblent et n’ont pas de siège fixe, par exemple dans la restauration de nuit ou lors de festivals, tout le monde doit présenter un résultat de test négatif. Cela ne s’applique pas aux lieux de passage tels que les foires et les congrès. Afin de permettre aux personnes vulnérables de voyager en toute sécurité, le port d’un masque buccal sera toujours obligatoire dans les transports publics et dans les aéroports à partir du 25 février.

Le 15 mars, le cabinet évaluera, entre autres, l’obligation toujours valable de porter un masque facial dans les transports publics, le test obligatoire pour l’accès (1G) et le conseil sur le travail à domicile.

Avancer ensemble : des conseils pour tous

Après presque 2 ans d’expérience avec l’approche Corona, nous avons appris combien il est difficile de faire face à des mesures qui restreignent notre vie quotidienne. Et avec des relaxations. C’est pourquoi nous devons continuer à veiller et à nous entraider afin de ne pas nous infecter mutuellement. Le virus est toujours là. Il est donc toujours sage que chacun s’en tienne aux conseils qui ont fait leurs preuves pour limiter la propagation du virus. Comme se laver les mains, tousser et éternuer au niveau du coude, ne pas se serrer la main, garder ses distances ou porter un masque buccal dans les lieux bondés, prendre suffisamment d’air frais, faire régulièrement des autotests, se faire dépister en cas de symptômes et se faire vacciner ou se faire rappeler.

Isolation

Les conseils d’isolement seront assouplis à partir du vendredi 18 février. La durée de l’isolement sera réduite d’un minimum de 7 jours à 5 jours (si 24 heures sans plaintes). Tout le monde va toujours en isolement après un test positif. Même si vous avez eu une piqûre de rappel. De cette façon, vous ne risquez pas d’infecter les membres de votre foyer ou d’autres personnes. Si vous avez été testé positif aux symptômes corona, la période d’isolement commence à partir du moment où vous êtes tombé malade. Si vous avez été testé positif sans symptômes corona, la période d’isolement commence à partir de la date du test.

Voyager à l’étranger

La situation coronaire d’un pays n’est plus déterminante pour la couleur des conseils de voyage du ministère des Affaires étrangères. Tous les risques pour la santé et la sécurité sont à nouveau pris en compte. Cela rend à nouveau possible, à court terme, les voyages vers les pays hors d’Europe. L’obligation de quarantaine lors du retour aux Pays-Bas ne s’appliquera plus à partir du 25 février.

Le conseil aux voyageurs reste le même : soyez bien préparé lorsque vous voyagez. Corona n’a pas disparu. Les mesures s’appliquent toujours à l’étranger. Pensez aux exigences en matière de tests, aux codes QR et aux masques buccaux. Lisez donc toujours l’intégralité des conseils aux voyageurs sur Wijsopreis.nl ou dans le Travelapp des Affaires étrangères : avant la réservation, juste avant le départ et pendant le voyage.

Explication visuelle par le ministre Kuipers

Le ministre Kuipers a expliqué lors de la conférence de presse avec diverses images :

  • L’augmentation du nombre de tests positifs entre janvier et aujourd’hui. Un sommet semble maintenant avoir été atteint.
  • Que les admissions à l’hôpital restent stables. Malgré les taux d’infection élevés.

Grafiek aantal positieve coronatesten

Grafiek ziekenhuisbezetting