Les Pays-Bas annoncent un assouplissement du verrouillage du COVID dans un contexte d’infections record

Les Pays-Bas annoncent un assouplissement du verrouillage du COVID dans un contexte d'infections record

Vue générale d'un centre urbain néerlandais largement déserté, alors que le pays entre dans sa troisième journée de confinement, à Den Bosch, aux Pays-Bas, le 21 décembre 2021. REUTERS/Piroschka van de Wouw
  • Les Pays-Bas mettent fin au confinement en place depuis la mi-décembre
  • Les nouveaux cas sont à des niveaux records, mais les hospitalisations sont stables
  • Les magasins ouvriront mais les bars et restaurants resteront fermés

AMSTERDAM, 14 janvier (Reuters) – Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a annoncé vendredi la réouverture de magasins, de coiffeurs et de salles de sport, levant partiellement un verrouillage malgré un nombre record de nouveaux cas de COVID-19.

“Nous faisons un grand pas et cela signifie aussi que nous prenons un grand risque”, a déclaré M. Rutte lors d’une conférence de presse télévisée.

Les magasins non essentiels, les coiffeurs, les salons de beauté et autres prestataires de services seront autorisés à rouvrir dans des conditions strictes jusqu’à 17 heures, heure locale (1600 GMT), pour la première fois depuis la mi-décembre.

M. Rutte a ajouté que les incertitudes signifiaient que les bars, les restaurants et les lieux culturels devraient rester fermés au moins jusqu’au 25 janvier.

Plus tôt dans la journée de vendredi, les restaurants d’une ville néerlandaise ont rouvert leurs portes et d’autres ont déclaré qu’ils ouvriraient samedi, indépendamment des plans du gouvernement, alors que le soutien populaire à la fermeture d’un mois s’évapore malgré la pression exercée sur les hôpitaux et le nombre record de nouvelles infections.

“Nous prenons un risque calculé parce que nous le devons. Les lockdowns sont très durs pour tout le monde et garder tout fermé est également mauvais pour notre santé”, a déclaré le ministre de la santé Ernst Kuipers.

Le gouvernement de M. Rutte a ordonné le verrouillage à la mi-décembre, alors qu’une vague de la variante Delta obligeait le système de santé à annuler tous les soins, sauf les plus urgents, et qu’il semblait que l’augmentation des cas d’Omicron allait le submerger. en savoir plus

Vendredi, l’Institut néerlandais pour la santé (RIVM) a annoncé un record de plus de 35 000 infections en 24 heures. Les infections ont continué à augmenter malgré le confinement, qui interdit tout rassemblement public, avec un record de plus de 200 000 dans la semaine du 11 janvier.

Mais les hospitalisations ont légèrement diminué.

Un sondage réalisé par Hart van Nederland et publié vendredi a révélé que 89 % des personnes étaient favorables à la réouverture des magasins et qu’une majorité était également favorable à la réouverture des restaurants et des institutions culturelles.

Plus de 86 % des adultes néerlandais sont entièrement vaccinés et près de 50 % d’entre eux ont reçu une injection de rappel dans le cadre d’une grande campagne menée pendant le verrouillage.

Dans la ville de Valkenburg, dans le sud du pays, les restaurants ont ouvert vendredi, au mépris des règles et avec le soutien du maire de la ville, et 15 autres municipalités ont déclaré qu’elles feraient de même samedi.

M. Rutte a déclaré qu’il considérait ces actions comme des protestations ponctuelles et qu’il avait discuté avec les autorités municipales de l’application des nouvelles règles après ce week-end.

Les écoles primaires et secondaires ont rouvert leurs portes le 10 janvier après des vacances d’hiver plus longues que prévu, mais elles ont été confrontées à de fréquents renvois de classes pour cause de maladie ou d’exposition des enseignants ou des élèves.

Vendredi, le gouvernement a déclaré que les universités et les écoles professionnelles rouvriraient également leurs portes et a annoncé une période de quarantaine plus courte après une exposition et une extension de l’utilisation des masques.

Source : https://www.reuters.com/world/europe/new-dutch-government-expected-ease-month-long-covid-19-lockdown-2022-01-14/