L’étude de l’IHU méditerranée rapportant le suivi ambulatoire de 10.429 patients est désormais publiée : le traitement par hydroxychloroquine et azithromycine entraine une réduction significative de la mortalité.

Résumé: Nous avons évalué la mortalité par âge des patients ambulatoires adultes non sélectionnés infectés par le SRAS-CoV-2 traités tôt dans un hôpital de jour dédié COVID-19 et nous avons évalué si l’utilisation d’hydroxychloroquine (HCQ) + azithromycine (AZ) était associée à une amélioration de la survie dans cette cohorte. Une étude de cohorte rétrospective monocentrique a été menée à l’hôpital de jour de notre centre de mars à décembre 2020 chez des adultes atteints d’une infection prouvée par PCR qui ont été traités en ambulatoire avec un protocole standardisé. Le critère d’évaluation principal était la mortalité à 6 semaines, et les critères d’évaluation secondaires étaient le transfert vers l’unité de soins intensifs et le taux d’hospitalisation. Parmi 10 429 patients (âge médian, 45 [IQR 32-57] ans ; 5597 [53,7%] femmes), 16 sont décédés (0,15 %). Le taux de mortalité par infection était de 0,06 % parmi les 8 315 patients traités par HCQ+AZ. Aucun décès n’est survenu parmi les 8414 patients de moins de 60 ans. L’âge avancé et le sexe masculin étaient associés à un risque plus élevé de décès, de transfert en unité de soins intensifs et d’hospitalisation. Le traitement par HCQ+AZ (0,17 [0,06-0,48]) était associé à un risque de décès plus faible, indépendamment de l’âge, du sexe et de la période épidémique. La méta-analyse a mis en évidence la cohérence avec 4 études ambulatoires précédentes (32 124 patients—rapport de cotes 0,31 [0,20-0,47], I2 = 0%). Le traitement ambulatoire précoce du COVID-19 avec HCQ+AZ comme norme de soins est associé à une très faible mortalité, et HCQ+AZ améliore la survie au COVID-19 par rapport aux autres régimes.

Source :

2 thoughts on “L’étude de l’IHU méditerranée rapportant le suivi ambulatoire de 10.429 patients est désormais publiée : le traitement par hydroxychloroquine et azithromycine entraine une réduction significative de la mortalité.

  • Merci professeur ! Il faut mettre ces corrompus et assassins dehors.

  • Le « vaccin » il n y a que cela qui compte ils se fichent TOTALEMENT des traitements testés par des milliers de personnes dans le monde ils les interdisent et ça n interpelle pas grand monde pourquoi ? Merci à tous ceux qui auront tenté de réveiller un peu les consciences

Commentaires fermés.