L’idée piquante d’Olivier Véran

LE MINISTRE de la Santé compte sur les tests payants à partir du 15 octobre pour inciter certains des ultimes récalcitrants à se faire vacciner. À commencer par ceux qui, tel Cyril Hanouna, se faisaient tester tous les deux jours par refus du vaccin. Mais une autre préoccupation a surgi au cours du Conseil
de défense sanitaire du 6 octobre, qui a trait à la troisième dose, Les personnes concernées (les plus vulnérables et les plus de 65 ans) ne se précipitant pas pour la recevoir, d’après le constat dressé par toutes les agences régionales de santé, le gouvernement cherche le moyen de les y inciter. Afin qu’ils n’encombrent pas les hôpitaux, que l’arrivée de la grippe risque d’engorger, le ministre de la Santé a fait une suggestion : supprimer les avantages du passe sanitaire à tous ceux qui n’auraient pas eu leur
troisième dose plus de sept mois après là deuxième.

« Travaillez sur ce scénario », a conclu Macron.

Encore un peu et on aura bientôt, le samedi, des manifs du troisième âge… pour le maintien du passe sanitaire !

Une réflexion sur “L’idée piquante d’Olivier Véran

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informer

En vous abonnant à la Newsletter, vous acceptez que vos données personnelles soient traitées par la Résistance dans le but de vous envoyer la Newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment grâce au lien de désinscription à la fin de chaque newsletter.

Newsletter

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner