L’Institut Pasteur assure qu’une 5e vague sera difficile à éviter

Une nouvelle étude publiée lundi montre que la vaccination ne serait pas suffisante pour éviter une 5e vague.

L’épidémie de Covid-19 semble reculer à nouveau en France. Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés et de ceux en soins critiques reste stable. Le nombre de patients hospitalisés reste sous la barre des 10.757.

Mais l’Institut Pasteur alerte: dans une nouvelle étude publiée lundi, les scientifiques ont modélisé, au vu des récentes données sur le variant Delta et de l’avancée de la vaccination, à quoi pourraient ressembler les mois à venir. Le résultat est clair : endiguer une 5e vague sera plus difficile.

Le regain de la campagne de vaccination et le pass sanitaire semblent avoir réussi à contenir la vague estivale provoquée par le variant Delta. Mais l’Institut Pasteur prévient: il ne faut pas croire que la partie est gagnée.

Il faudrait que 95% des plus de 60 ans soient entièrement vaccinés

Les spécialistes insistent sur le fait que face au variant Delta, la vaccination seule ne suffira pas, même si elle reste essentielle. Ce variant Delta, plus contagieux et résistant en partie aux vaccins, vient bousculer les modèles.

En juin, les scientifiques avaient fait l’hypothèse d’un taux de reproduction du virus autour de 4. Mais il faut plutôt tabler sur 5, estiment aujourd’hui les auteurs de l’étude.

Avec ce taux de reproduction du virus, il faudrait que 95% des plus de 60 ans soient entièrement vaccinés, 90% des 19-59 ans et 70% des adolescents. Pour l’instant, nous sommes à 88%, 81% et 64%. Il y a donc encore du chemin à faire sur la vaccination. 

Les experts rappellent aussi l’importance, même pour les personnes vaccinées, de “continuer à respecter les gestes barrières”. Le port du masque n’est donc pas terminé, même pour les personnes vaccinées.

Pour les études de Pasteur :

3 thoughts on “L’Institut Pasteur assure qu’une 5e vague sera difficile à éviter

  • Cet institut dirigé par le PDG de Sanofi n’a pas compris qu’on ne marche plus …… Dommage pour eux ils sont trés trés ….

  • Cet institut dirigé par le PDG de Sanofi n’a pas compris qu’on ne marche plus …… Dommage pour eux ils sont trés trés

  • L’étude de pasteur est une étude prospective : elle raisonne sur une épidémie future purement théorique en regardant ce qui se passerait si le R0 de cette épidémie hypothétique était égal à 5. Transformer une hypothèse de recherche – dont le rôle est de fixer les idées et de permettre de faire des calculs – une épidémie réelle est une extrapolation qui n’a juste aucun sens : il est juste impossible de savoir ce que serait une prochaine vague. Il y a donc là une énorme confusion entre réel et modèle hypothétique d’un réel imprévisible : vouloir tirer de l’étude de Pasteur une quelconque information sur un futur imprévisible est de la magie, pas de la Science.

Commentaires fermés.