L’ivermectine pourrait être la fin de la pandémie.

En Suède, 3 médecins: généraliste, spécialiste pulmonaire et un en anesthésie & soins intensifs appelent à suivre l’exemple de la Slovaquie, la république Tchèque et d’autres pays.
Il y a 102 études sur son efficacité, dont 62 avec un groupe de contrôle, soit 585 chercheurs pour 22.424 patients.

74% d’amélioration sur 26 études quand c’est donné tôt
69% d’amélioration sur 24 études sur la mortalité
62% d’amélioration sur 32 études randomisées
85% sur 14 études de prophylaxie

Ces 3 docteurs ont demandé l’avis de l’Agence des médicaments, qui s’est tournée vers l’EMA (l’agence européenne) qui ne conseille par de l’utiliser. (Parce que l’EMA ne veut que le vaccin? Corruption? )