L’OMS et MPP annoncent la première licence transparente, mondiale et non exclusive pour une technologie COVID-19

Oubliez les pass sanitaires falsifiés.

Ils vont vous tester pour s’assurer que vous avez bien été injectés une dizaine de fois !

Via l’OMS :

La Communauté d’accès aux technologies COVID-19 (C-TAP) et la Communauté de brevets pour les médicaments (MPP) de l’OMS ont finalisé aujourd’hui un accord de licence avec le Conseil national de la recherche espagnol (CSIC) pour une technologie d’anticorps sérologiques contre le COVID-19. Le test vérifie efficacement la présence d’anticorps anti-SARS-CoV-2 développés soit en réponse à une infection par le COVID-19, soit en réponse à un vaccin. Il s’agit de la première licence transparente, mondiale et non exclusive pour un outil de santé pour le COVID-19, et de la première licence de test signée par MPP et incluse dans le pool de l’OMS.

L’objectif de la licence est de faciliter la fabrication et la commercialisation rapides du test sérologique du COVID-19 du CSIC dans le monde entier. L’accord couvre tous les brevets connexes et le matériel biologique nécessaire à la fabrication du test. La CSIC fournira tout le savoir-faire à MPP et/ou aux éventuels preneurs de licence ainsi que la formation. La licence sera libre de redevances pour les pays à revenu faible ou intermédiaire et restera valable jusqu’à la date d’expiration du dernier brevet.

Jusqu’à présent, la technologie a donné lieu à quatre tests différents, dont l’un permet de distinguer la réponse immunitaire des personnes infectées par le COVID-19 de celle des personnes vaccinées. Cela devrait faciliter la poursuite des recherches sur le niveau et la durée de l’immunité et sur l’efficacité des outils dont nous disposons.

Les tests sont simples à utiliser et conviennent à tous les milieux disposant d’une infrastructure de laboratoire de base, comme ceux que l’on trouve dans les zones rurales des pays à revenu faible ou intermédiaire. La lecture peut théoriquement se faire manuellement (à l’œil nu en comparant la couleur des puits au nuancier), mais un lecteur ELISA est recommandé pour une plus grande précision des résultats.

Les données de performance prometteuses dans la population européenne devront être complétées par les entreprises qui produiront cette technologie si elles prévoient de vendre le test dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

Vous allez être traqués jusqu’à la fin de vos jours pour savoir si vous avez eu les 2000 doses.

Sources :

Une réflexion sur “L’OMS et MPP annoncent la première licence transparente, mondiale et non exclusive pour une technologie COVID-19

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez informer

En vous abonnant à la Newsletter, vous acceptez que vos données personnelles soient traitées par la Résistance dans le but de vous envoyer la Newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment grâce au lien de désinscription à la fin de chaque newsletter.

Newsletter

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner