Mauresmo confirme que les Russes pourront jouer à Roland-Garros, mais annonce des sanctions en cas de propos pro-Poutine

Amélie Mauresmo, conférence de presse Roland-Garros 2022 – © FFT / Panoramic

La directrice du tournoi de Roland-Garros, Amélie Mauresmo, expliqué que des propos pro-Poutine engendreraient des sanctions.

Alors que les organisateurs du tournoi de Wimbledon ont interdit les joueurs russes et biélorusses de disputer le Grand Chelem londonien en réponse à l’invasion de la Russie sur le sol ukrainien, la Fédération française de tennis et la direction de Roland-Garros ont décidé de ne pas suivre cette voie.

Invitée dans la matinale de France Inter ce matin, la nouvelle directrice du Grand Chelem parisien, Amélie Mauresmo, a confirmé que les joueurs russes et biélorusses pourront disputer le tournoi de Roland-Garros qui débute le 22 mai prochain Porte d’Auteuil. 

« Nous avons beaucoup réfléchi, et j’ai l’impression qu’il n’y a pas de décision juste, dans un sens ou dans l’autre » explique la directrice du tournoi. « Nous sommes dans la lignée de ce qu’ont décidé les ministres des sports européens, nous n’accueillons pas les équipes mais des sportifs individuels. »

Mauresmo n’a pas oublié Peng Shuai 

Amélie Mauresmo a également été très ferme sur des possibles sanctions envers les Russes et Biélorusses en cas de prise de parole publique en soutien à Vladimir Poutine. « Évidemment si un sportif parle dans la presse par exemple et tient des propos pro-Poutine, des sanctions seront prises. » a expliqué la directrice de Roland-Garros. 

La Française, double vainqueure en Grand Chelem (Open d’Australie et Wimbledon 2006) et ancienne numéro un mondiale a également été interrogée sur le cas de la joueuse chinoise Peng Shuai, qui avait accusé de viol en novembre 2021 un ancien haut dirigeant du parti avant de disparaître des radars pendant plusieurs semaines. 

Peng Shuai a été vue en public pour la dernière fois lors des Jeux olympiques d’hiver à Pékin en février 2022. Sur France Inter, Amélie Mauresmo a expliqué avoir tenté de prendre contact « avec instance » avec la joueuse chinoise depuis plusieurs mois, sans réussite.   

Source : https://www.tennismajors.com/fr/roland-garros-actualite/mauresmo-confirme-que-les-russes-pourront-jouer-a-roland-garros-mais-annonce-des-sanctions-en-cas-de-propos-pro-poutine-590219.html