Même Le Monde reconnait que la mobilisation contre le passe de la honte ne faiblit pas et s’inscrit dans la durée en notant que le thème de la “vaccination” expérimentale des enfants inquiète.