Même l’EU trouve que ça va trop vite pour ce pass sanitaire totalement liberticide en France.