Métavers : 1 personne sur 4 devrait y passer 1 h par jour en 2026 !

LE CHIFFRE DU JOUR / 25 % des gens passeront une heure par jour a minima sur le métavers en 2026, selon une étude du cabinet Gartner.

Difficile d’échapper au métavers ! Tout le monde a ce mot à la bouche, et tous les yeux se tournent vers cette promesse d’un monde virtuel plus ou moins meilleur. Selon une étude publiée lundi 14 février 2022 par le cabinet d’analyse Gartner, une personne sur quatre y passera au moins une heure par jour en 2026, pour y travailler, faire du shopping, se divertir, apprendre ou que sais-je encore. Petit rappel pour celles et ceux qui ont quitté la Terre ces derniers mois, le Metaverse, ou métavers en bon français, est un terme issu de la science-fiction des années 1990 et un concept censé désigner la jonction entre les mondes réel et virtuel. Pour nombre d’observateurs, il ne s’agit ni plus ni moins que du futur de l’Internet, un univers virtuel persistant. C’est le nouveau terrain de jeu des GAFAM en général et de Facebook en particulier, qui y croit dur comme fer, au point d’avoir changé le nom de son groupe en Meta. Alors bien évidemment, les expériences se multiplient pour nous faire croire que ce sera incontournable.

Carrefour y a acheté récemment un terrain virtuel, une première vente aux enchères s’y est tenue il y a peu et nous y étions, avec plus ou moins de succès. Puisque l’idée est d’y reproduire le réel dans des mondes virtuels, on y trouve du bon et forcément du moins bon, comme les premiers cas de harcèlement.

Pour Gartner, le métavers impactera toutes les activités commerciales avec lesquelles les consommateurs sont actuellement en interaction. “Les entreprises offriront un meilleur engagement, une meilleure collaboration et une meilleure connexion à leurs employés grâce à des espaces de travail immersifs dans des bureaux virtuels. Elles n’auront pas besoin de créer leur propre infrastructure pour le faire, car le métavers fournira le cadre. De plus, les événements virtuels qui ont gagné en popularité au cours des 18 derniers mois [durant la crise sanitaire liée à la Covid-19, NDLR] offriront des opportunités de réseautage et des ateliers plus collaboratifs et immersifs“. Du coup, selon le cabinet, 30 % des organisations dans le monde auront des produits et des services disponibles dans cette nouvelle cour de récréation.

Pourtant, l’optimisme de Gartner a ses limites. “Il est encore trop tôt pour savoir quels investissements seront viables à long terme, mais les entreprises doivent prendre le temps d’apprendre, d’explorer et de se préparer à un métavers afin de se positionner de manière compétitive“, conclut Marty Resnick, son vice-president Recherche. Selon un sondage réalisé en janvier par l’IFOP, trois Français sur quatre se méfient du métavers. Et cette crainte, elle, est bien réelle !

Source : https://www.lesnumeriques.com/pro/metavers-1-personne-sur-4-devrait-y-passer-1-h-par-jour-en-2026-n176685.html