Michèle Rivasi présente son rapport qui examine les risques accrus de corruption et d’abus des fonds publics pendant les crises.

Michèle Rivasi présente son rapport qui examine les risques accrus de corruption et d'abus des fonds publics pendant les crises.

Quelle que soit la nature de crise, la transparence et le contrôle démocratique doivent être assurés. Il en va de la confiance des citoyens !

Michèle Rivasi

One thought on “Michèle Rivasi présente son rapport qui examine les risques accrus de corruption et d’abus des fonds publics pendant les crises.

  • Bravo ! La transparence des dépenses effectuées dans le cadre de l’UE s’impose comme une évidence. La corruption généralisée des centres de décision nationaux et européens dans le domaine de la santé se nourrit de cette absence de transparence qui est en soit le plus grand scandale de cette pandémie. Je serais curieux de connaître les noms des personnages qui ont signé , pour notre compte en tant que contribuable, le contrat scandaleux concernant le REMDESIVIR, entre l’EMA agence européenne du médicament et GILEAD qui ont fait perdre 1 milliard d’euros aux pays de l’UE. La Présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, remet dernièrement un prix d’excellence à Albert Bourla, PDG de Pfizer, embrassades y compris, et annonce dans la foulée la possibilité d’une obligation vaccinale généralisée à l’UE, est-ce pour fournir des clients obligés de Pfizer ?, Pfizer, société condamnée 47 fois ces vingts dernières années pour corruption active à grande échelle, falsification de données et pratiques commerciales illégales pour un montant de 4,3 milliards d’euros. Des pratiques qui, apparemment, n’ont pas disparues à la lecture des rapports que la FDA a été obligée de remettre à la partie requérante. Par ailleurs, cette Présidente serait bien inspirée de relire le Code de Nuremberg, la déclaration d’Helsinky, la convention d’Oviedo, la résolution n° 2361 du Parlement européen article 7-1 à 7-3 et accessoirement le serment d’Hyppocrate qui oblige les médecins à ne pas nuire à leurs patients.

Commentaires fermés.