Moderna teste des vaccins potentiels contre la variole du singe

24 mai (Reuters) – Moderna Inc (MRNA.O) teste des vaccins potentiels contre la variole du singe dans le cadre d’essais précliniques alors que la maladie se propage aux Etats-Unis et en Europe.

L’Organisation mondiale de la santé a déclaré mardi qu’il y avait eu 131 cas confirmés de variole du singe et 106 autres cas suspects depuis que le premier a été signalé le 7 mai en dehors des pays où la maladie se propage habituellement.

Moderna n’a pas répondu immédiatement à une demande de précisions sur les vaccins contre la variole du singe.

Les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies ont déclaré que le gouvernement était en train de libérer des doses du vaccin antivariolique Jynneos, fabriqué par Bavarian Nordic A/S (BAVA.CO), pour les cas de variole du singe.