New York : 26 casernes de pompiers ont fermé à cause de l’obligation vaccinale

Selon le New York Post, le Fire Department of the City of New York (FDNY) a fermé 26 casernes de pompiers dans toute la ville le samedi en raison de pénurie de personnel, causée par le l’obligation vaccinale contre le covid-19. Les élus ont averti que cela pourrait avoir des conséquences catastrophiques.

La fermeture est intervenue au milieu d’une bataille rangée entre l’Hôtel-de-Ville et les pompiers qui refusent la vaccination, dont beaucoup auraient dit qu’ils avaient déjà été malades du coronavirus et auraient donc une « immunité naturelle ». L’obligation vaccinale commencera le lundi 1er novembre 2021.

Nicole Malliotakis, membre du Congrès américain pour Brooklyn-Staten Island, a déclaré sur Twitter : « Si quelqu’un meurt en raison d’une réponse d’urgence plus lente, c’est à Bill de Blasio et à ses mandats excessifs. J’espère que cet imbécile résoudra ça au plus vite ! » Certains habitants se sont rassemblés devant la Ladder Company 149 à Dyker Heights pour soutenir les pompiers.

De son côté, le commissaire aux incendies, Daniel A. Nigro, accuse les pompiers de faire des faux arrêts de maladie et menace : « Ils doivent retourner au travail ou risquer les conséquences de leurs actes. »

Un homme qui habite à côté d’une caserne des pompiers a déclaré qu’il n’avait pas vu de pompiers depuis environ 24 heures et qu’on en avait désespérément besoin dans le quartier.

« La plupart des maisons ici sont des maisons à ossature jumelées. Vous lancez une allumette dessus, et ça monte très vite », a-t-il déclaré. « Vous avez besoin d’une réponse rapide. . . c’est effrayant. »

Les pompiers ont déclaré la semaine dernière qu’ils étaient prêts à fermer jusqu’à 20 % des entreprises de la ville.

Borelli, qui préside le comité du conseil sur la gestion des incendies et des urgences, déclare : « Les pompiers qui sont dans l’incapacité de travailler ont tous été testés dans la semaine et ne sont pas positifs au covid, et je doute que les New-yorkais se soucient du statut vaccinal de la personne qui applique des défibrillateurs sur leur poitrine. »

Le taux de vaccination du FDNY s’élevait à 72 % chez les pompiers – et à 77 % à l’échelle du service incendie – à la fin de vendredi, date limite fixée par la ville pour que les travailleurs reçoivent au moins une dose du vaccin, selon les données de la mairie. Près de 4 000 employés du FDNY n’ont toujours pas été vaccinés.

L’obligation vaccinale devrait être appliquée à partir du lundi 1 er novembre 2021, et 26 600 salariés de la ville dans tous les services n’étaient toujours pas vaccinés vendredi soir. Ceux qui n’ont pas, au moins, un vaccin seront suspendus sans salaire.

Traduction Le Média en 4-4-2

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez informer

En vous abonnant à la Newsletter, vous acceptez que vos données personnelles soient traitées par la Résistance dans le but de vous envoyer la Newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment grâce au lien de désinscription à la fin de chaque newsletter.

Newsletter

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner