Nouvel an 2022: à Paris, le décompte sur l’Arc de Triomphe attendu (en vain) par des milliers de personnes

Face à la montée de l'épidémie de coronavirus, les festivités et le feu d'artifice ont été annulés ce vendredi soir à Paris. Mais des milliers de touristes et de badauds espéraient cependant que le traditionnel décompte de l'Arc de Triomphe ait lieu.

Christian Hartmann via Reuters

 

Les annulations et les appels à ”éviter les grands rassemblements” n’étaient visiblement pas connus de tous. Malgré l’annulation des festivités du Nouvel an par la mairie de Paris, des milliers de personnes se sont rassemblées sur les Champs-Élysées pour la nuit de la Saint-Sylvestre. Aucun concert, ni feu d’artifice n’étaient donc prévus, mais les badauds masqués ont déambulé toute la soirée sur “la plus belle avenue du monde” aux arbres scintillants.

La circulation a été rapidement coupée et un large dispositif policier a tenté de contrôler le port du masque, obligatoire depuis ce vendredi 31 décembre dans la capitale comme dans de nombreux autres départements français. Avant la pandémie, entre 250.000 et 300.000 personnes se rassemblaient sur les Champs-Élysées pour célébrer le passage à la nouvelle année, selon la police. Ils étaient hier soir moins nombreux selon l’AFP, mais le moment le plus attendu de la soirée n’est jamais venu pour ceux toujours présents à minuit.

Comme vous pouvez le voir sur ces images de notre confrère de “Brut”, Rémy Buisine, l’avenue était bondée peu avant minuit de l’arc de Triomphe jusqu’à la place de la Concorde. La préfecture de police avait pourtant rappelé et confirmé le 29 décembre ​que les festivités prévues le 31 décembre sur la place de l’Étoile étaient annulées, “pour éviter de créer une affluence trop importante du public incompatible avec la situation sanitaire et le respect des gestes barrières sur les Champs-Élysées”.

Un nouveau mégaphone de la police a également été expérimenté pour demander aux personnes présentes de “bien vouloir libérer la voie publique”.

De nombreux touristes dans la foule

Et la maire de Paris avait annoncé, dès le 18 décembre, que “le feu d’artifice ne sera pas tiré, et les ‘dj sets’ ne pourront malheureusement pas avoir lieu”. Cela n’a pas empêché des couples, des familles et de nombreux groupes de touristes d’enchaîner les selfies, ont eux constaté les journalistes de l’AFP présents sur place, précisant que certains ont “tombé le masque pour immortaliser le moment, l’Arc de Triomphe dans le dos”.

 

“On est quand même mieux ici. Tout est fermé aux Pays-Bas, donc on est mieux ici. Je vais rester jusqu’à minuit, voir les lumières, après on ne sait pas trop”, a expliqué à l’agence de presse Koen, un touriste néerlandais de 22 ans venu à Paris pour le réveillon avec sa petite amie. 

“Tout à l’heure en marchant, j’avais le masque sous le nez et un policier m’a demandé de le relever”, raconte-t-il. “Je pensais que c’était à partir du 3 janvier”, s’étonne un jeune homme sans masque sur le visage, en train de déambuler sur l’avenue très fréquentée en ce soir de fête.

“Vous avez utilisé votre joker pour la soirée”, prévient Virgile, capitaine de police du commissariat du VIIIe arrondissement, lui rappelant les mesures en vigueur depuis le jour-même dans la capitale, où 9.000 agents ont été déployés pour la soirée.

 

 

Un groupe de touristes assis sur le trottoir met de la musique sur une enceinte. Dix secondes plus tard, des policiers viennent lui demander de couper le son. En début de soirée, la plupart des personnes qui déambulaient sur la célèbre avenue étaient affublées d’un masque. Restent quelques irréductibles que repère la patrouille de six fonctionnaires.

“Pour une petite minorité effectivement, il y a encore de la pédagogie à faire, certains ignorent cette obligation et une infime minorité encore revendique éventuellement le non-port du masque et ces personnes-là seront verbalisées”, explique à l’AFP le capitaine de police. “J’étais en train de manger un truc”, “C’était pour faire des photos”, “on sort du resto”, argumentent plusieurs personnes au cours de leur contrôle.

 

“Tout ça pour un masque”

“Je n’ai pas la télé chez moi, je ne savais pas qu’il fallait mettre le masque”, s’excuse un jeune homme, avant d’ajouter “tout ça pour un masque”. La réflexion déplaît fortement au capitaine de police, qui décide de dresser une amende de 135 euros. “Si on prend ces mesures, c’est que la situation est grave (…) ‘Tout ça pour un masque’, ça prouve que vous ne l’avez pas appréhendée, cette réalité-là”, dit-il au contrevenant.

Plus loin, un couple de touristes belges est rappelé à l’ordre. “Je n’étais pas au courant parce qu’on vient de Belgique et en Belgique ce n’est pas comme ça, on met juste le masque quand on entre dans des espaces intérieurs”, confie Antoine Pham, 38 ans, venu passer la soirée à Paris avec sa compagne. “C’est contraignant de mettre le masque, (…) mais il n’y a pas de soucis” pour respecter cette règle, ajoute-t-il dans un sourire, sac de macarons à la main.

“D’un côté, ils ont raison mais on ne peut pas constamment porter le masque… Ça m’énerve !”, fulmine Nina Meli, une jeune femme de 18 ans originaire du Sud, elle aussi venue réveillonner dans la capitale. “J’accepte pas qu’on mette le masque, on est privé de notre liberté au final (…), on ne peut plus faire ce qu’on veut”, estime-t-elle, acceptant à contre-coeur de repositionner son carré de tissu noir sur le visage.

Source : https://www.huffingtonpost.fr/entry/nouvel-an-2022-a-paris-le-decompte-sur-larc-de-triomphe-attendu-en-vain-par-des-milliers-de-personnes_fr_61d00879e4b04b42ab746a89

One thought on “Nouvel an 2022: à Paris, le décompte sur l’Arc de Triomphe attendu (en vain) par des milliers de personnes

  • Une analyse rapide de la situation montre que l’humanité est victime d’une expérience en psychologie sociale à grande échelle :
    1-L’expérience de Asch, qui démontre le pouvoir du conformisme sur les décisions d’un individu au sein d’un groupe. -> le peuple qui se soumet mais aussi les médecins et spécialistes qui suivent les recommandations même en dépit de tout bon sens.
    2-L’expérience de Milgram qui permet d’évaluer le degré d’obéissance à l’autorité-> appliqué au peuple en le divisant et ciblant une partie de la population (les non vaccinés) et appliqué aux gouvernements qui obéissent aux mondialistes et n’hésitent pas à tuer leur population à petit feu.
    3-L’expérience de la Troisième Vague qui montre comment tout un peuple peut sombrer dans les pires horreurs.-> appliqué à la population mondiale, diviser pour mieux régner
    4-l’effet Dr Fox ou comment les laboratoires d’abord, puis nos médias trompent le peuple, et mêmes les spécialistes.
    5-l’expérience du physicien Alan Sokal, ou comment le Lancet et d’autres ont publiés des études bidons
    6-L’expérience de Rosenhan ou comment les laboratoires trompent le monde et les scientifiques eux-mêmes.
    7-L’expérience de Stanford ou comment les polices du monde entier jouissent à tout point de vue de leur rôle de gardiens, un rôle qui ne tient que par la bonne volonté du peuple. Comment les journalistes propagent la doxa avec zèle allant jusqu’à discriminer ouvertement une catégorie de la population.
    8-l’expérience du bon samaritain et l’utilisation inversée du syndrome Kitty Genovese ou comment les gouvernements mondiaux se coordonnent et s’attaquent méthodiquement et chronologiquement à des groupes distincts (d’abord le personnel soignant, puis les autres, puis les travailleurs) pour empêcher finalement la moindre solidarité.
    9-enfin, le lavage de cerveau ou la manipulation mentale des médias

    Les génocidaires associés ont travaillé dur pendant vingt ans mais leur labeur a été couronné du succès que l’on peut constater sous nos yeux. Le gain de fonction de la protéine spike aurait demandé plusieurs siècles de mutation avant d’être si parfaitement adapté à l’homme. Aucun coronavirus ne dispose d’une spike capable de plus d’être à la fois neurotoxique et aggregante plaquettaire. Fauci a utilisé l’argent public des USA pour financer des projets de recherche interdits aux USA en Chine avec la complicité de la France. Le S1 de la spike contient des fragments de protéines de la gp120 du HIV , du Hcv et une activité prionique. Provoquant Thromboses auto-immunite neurotoxicite stérilisation diminution de l’espérance de vie. Ceci est impossible à obtenir par des mutations naturelles. Les brevets ont été déposés depuis 1999 concernant le gain de fonction du coronavirus. Le P4 de Wuhan a été inauguré par Cazeneuve premier ministre de Hollandouille. Les jeux militaires de Wuhan en octobre 2019 ont été l’occasion de contaminations massives de centaines de personnes qui sont ensuite rentrées chez elles sans contrôle. La délégation française est passée par Creil dans l’Oise . Vous connaissez la suite…

Commentaires fermés.