Nouvelle-Zélande : Les écoles sont invitées à appeler la police si des enseignants non vaccinés se présentent au travail. La politique “pas de vaccin, pas de travail” entre en vigueur la semaine prochaine.

  • Les éducateurs néo-zélandais ont jusqu’au lundi 15 novembre pour recevoir leur première dose de Pfizer.
  • S’ils se rendent au travail sans être vaccinés le lundi, ils risquent des amendes considérables.
  • Le ministère néo-zélandais de l’Éducation a conseillé aux écoles d’appeler la police si cela se produit.
  • Les enseignants non vaccinés ont besoin d’une exemption médicale valide s’ils veulent travailler sur place.
  • La date du 1er janvier 2022 est fixée pour que les enseignants reçoivent leur deuxième injection de vaccin Covid.
  • Les enseignants non vaccinés devront enseigner à distance sans exemption médicale

Les écoles néo-zélandaises ont reçu l’ordre d’appeler la police si un membre du personnel se présente au travail sans avoir été vacciné contre le Covid-19 la semaine prochaine.

Le ministère néo-zélandais de l’éducation a déclaré que tous les membres du personnel d’éducation préscolaire et les enseignants des écoles doivent avoir reçu leur premier vaccin Pfizer avant le lundi 15 novembre, sous peine d’amendes considérables.

L’avis, publié dans la gazette du ministère jeudi, indique aux chefs d’établissement que s’ils se présentent au travail lundi sans être vaccinés contre le Covid-19, ils commettront une infraction.

New Zealand teachers will not be allowed to return to work from Monday, November 15 if they are unvaccinated (pictured: vaccination in New Zealand) against Covid-19, or do not have a medical exemption in their possession or requested, and will face fines.
Les enseignants néo-zélandais ne seront pas autorisés à reprendre le travail à partir du lundi 15 novembre s’ils ne sont pas vaccinés (photo : vaccination en Nouvelle-Zélande) contre le Covid-19, ou s’ils n’ont pas d’exemption médicale en leur possession ou demandée, et ils s’exposeront à des amendes.

Les conseils donnés aux écoles font suite à la politique “pas de vaccin, pas de travail” adoptée par le gouvernement néo-zélandais le mois dernier.

Le membre du personnel commettra une infraction s’il n’a pas reçu sa première dose du vaccin Covid-19 et s’il est présent le 15 novembre. Cela signifie qu’il est passible d’une amende”, peut-on lire dans l’avis.

Si un membre du personnel se présente sur le site après cette date, nous encourageons les chefs d’établissement à réagir de la même manière que si d’autres personnes inappropriées se présentaient sur le site.

Si vous pensez que votre sécurité ou celle des ākonga (élèves ou étudiants) ou des autres membres du personnel est compromise, vous pouvez envisager de contacter la police”.

Le conseil indique également qu’une personne non vaccinée ne peut plus travailler sur place dans une école sans une exemption médicale valide, ou une lettre écrite d’un médecin décrivant une demande d’exemption.

The NZ Ministry of Education is advising school leaders to call the police from Monday should unvaccinated employees or staff without a medical exemption turn up to work, because they said it risks the health of students
Le ministère néo-zélandais de l’éducation conseille aux chefs d’établissement d’appeler la police à partir de lundi si des employés non vaccinés ou ne disposant pas d’une dispense médicale se présentent au travail, car, selon lui, cela met en danger la santé des élèves.
Teachers have until Novermber 15 to get their first dose of Pfizer, and until January 1 2022 to get their second dose, according to the New Zealand Ministry of Education
Les enseignants ont jusqu’au 15 novembre pour recevoir leur première dose de Pfizer, et jusqu’au 1er janvier 2022 pour recevoir leur deuxième dose, selon le ministère néo-zélandais de l’éducation.

En raison d’une confusion antérieure sur cette annonce, certains éducateurs ont pensé qu’ils pouvaient encore travailler sur place jusqu’au 1er janvier de l’année prochaine sans être vaccinés, alors que c’est en fait la date à laquelle ils devaient avoir reçu leur deuxième vaccin.

Le ministère néo-zélandais de l’éducation a confirmé que seul le personnel ayant reçu sa première dose de vaccin avant le 15 novembre pouvait travailler sur place avec les élèves.

Pour plus d’informations sur le cadre de vaccination de la Nouvelle-Zélande, cliquez ici.

Traduction de l’article :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez informer

En vous abonnant à la Newsletter, vous acceptez que vos données personnelles soient traitées par la Résistance dans le but de vous envoyer la Newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment grâce au lien de désinscription à la fin de chaque newsletter.

Newsletter

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner