Obligation vaccinale pour les fonctionnaires en Slovénie bloquée

La Cour constitutionnelle de Slovénie a bloqué un plan gouvernemental visant à rendre les vaccins contre le coronavirus obligatoires pour les employés publics, quelques heures avant son entrée en vigueur.

La Slovénie n'a vacciné que 45 % de ses deux millions d'habitants
La Slovénie n’a vacciné que 45 % de ses deux millions d’habitants

Le gouvernement avait prévu d’exiger qu’environ 31 000 personnes, dont des fonctionnaires, des policiers et des soldats, soient vaccinées ou se soient rétablies de Covid-19 afin de continuer à travailler.

L’obligation devait entrer en vigueur aujourd’hui, mais en réponse à une plainte contre la mesure déposée par le syndicat des policiers, le tribunal a décidé de bloquer sa mise en œuvre.

Dans sa décision, le tribunal a déclaré que “malgré la situation épidémique très grave”, il considérait que “la mise en œuvre de la (mesure) potentiellement inconstitutionnelle (…) aurait des conséquences pires que de retarder la mise en œuvre”.

Le blocage de l’ obligation restera en place jusqu’à ce que le tribunal se prononce définitivement sur la plainte déposée par le syndicat de la police, mais aucune date n’a été fixée pour cela.

Le ministre de l’Administration publique, Bostjan Koritnik, a déclaré aux journalistes qu’il “regrette la décision du tribunal mais qu’il l’exécutera absolument”.

Il a insisté sur le fait que l’obligation vaccinale visait à “garantir des conditions de travail plus sûres dans les locaux sous la responsabilité du gouvernement”.

En vertu de cette mesure, les employés risquaient de perdre leur emploi s’ils refusaient la vaccination et leur poste ne leur permettait pas de travailler à domicile.

La Slovénie n’a vacciné que 45% de ses deux millions d’habitants, l’un des niveaux les plus bas de l’Union européenne.

L’augmentation du nombre de cas a poussé les autorités à introduire de nouvelles mesures, notamment une forme de carte de santé qui doit être présentée sur les lieux de travail et les magasins.

Les autorités sanitaires affirment que ces mesures ont contribué à une forte augmentation des vaccinations.

Un nombre croissant de pays ont pris des mesures pour augmenter leurs taux de vaccination, notamment la France et l’Italie où les agents de santé doivent être vaccinés.

Traduction de l’article :

Commentaires fermés.