Paris entend livrer à nouveau du matériel militaire à Kiev dont des canons Caesar

Des militaires ukrainiens tirent au canon Caesar (image d'illustration).

L’AFP confirme une information du Monde selon laquelle les autorités françaises envisagent une nouvelle livraison d’armes en Ukraine, dont de nouveaux canons Caesar initialement destinés au Danemark.

La France envisage de nouvelles livraisons de matériels militaires à l’Ukraine, notamment 6 à 12 canons Caesar prélevés sur une commande destinée au Danemark, a appris le 3 octobre l’AFP de source proche du dossier, confirmant une information du Monde.

L’opération, en discussions entre les trois gouvernements, n’est pas finalisée à ce stade, selon cette source. Paris a déjà livré 18 exemplaires de ce canon de 155 mm monté sur camion, amputant de près d’un quart le parc de l’armée de Terre française. 

Ces canons supplémentaires produits par Nexter seraient prélevés sur une commande de 19 Caesar passée en 2017 par le Danemark, selon Le Monde. Les Caesar destinés au Danemark sont équipés d’une cabine blindée et de huit roues, quand les modèles équipant l’armée française, plus légers car non blindés, n’ont que six roues.

Ils emportent également davantage d’obus (30 contre 18), qui peuvent être tirés à 40 kilomètres. Paris envisage également de fournir à Kiev 20 véhicules blindés Bastion selon une autre source proche du dossier, confirmant une information de La Tribune

Une aide militaire croissante 

La commande serait passée par le ministère des Armées qui les transférerait ensuite à l’Ukraine. Celle-ci pourrait être mise en œuvre rapidement, d’autant que le fabricant Arquus dispose de plusieurs de ces blindés de transport de troupes déjà produits.

Depuis le début du conflit, Paris a livré, outre 18 canons Caesar, des canons tractés TRF1 de 155 mm (15 selon une source proche du dossier), des blindés VAB, des missiles anti-chars Milan et des missiles anti-aériens Mistral.

Source