Pénurie : quels sont les produits qui vont manquer ?

Le monde connaît une période difficile, avec des changements brutaux. Alors que la “pandémie” commence à disparaître, la crise devient économique.

penurie-carte-mere
© StarFlamme / Pixabay

La pandémie aura eu de très nombreuses répercussions. Si la première (et la plus évidente) est sanitaire, le monde de l’industrie a lui aussi été touché de plein fouet. Si l’année 2020 a été finalement relativement “normale” pour les entreprises qui ont pu compter sur leurs stocks historiques, les réserves sont désormais vides et les usines ne tournent toujours pas à plein régime. Ils ne parviennent plus à répondre à la demande, en pleine croissance.

Conséquence directe du manque de matières premières : les prix grimpent. L’offre et la demande étant déséquilibrées, ils s’envolent de façon record cette année avec une inflation qui a atteint les 2,1 % en septembre selon les premières estimations de l’INSEE. Un chiffre record quand on sait que l’Union Européenne avait toujours réussi à rester sous la barre des 2 % d’inflation.

Tensions sur le blé, le café ou le gaz

Selon le FMI, l’inflation ne devrait être que temporaire et atteindre son pic à la fin de l’année avant de se stabiliser en 2022. La première cause de cette hausse de l’inflation est une explosion des coûts de l’énergie (électricité, gaz, pétrole). Le prix de l’essence ou du gaz de chauffage a grimpé en flèche au cours de ces dernières semaines et la pandémie – bien qu’en partie responsable de cette crise – n’est pas la seule raison. Des tensions géopolitiques ainsi que la présence de monopoles notamment pour le gaz (russe) en Europe ont fait monter les prix jusqu’à atteindre des niveaux encore jamais vus.

Autre produit qui inquiète : les denrées alimentaires de base comme le blé qui souffrent d’une mauvaise année de récolte – tout comme le café ou le soja dont les prix s’envolent aussi. L’incident du cargo Evergreen dans le canal de Suez a aussi retardé de nombreuses livraisons, ce qui a eu un impact sur l’ensemble du transport maritime pendant des semaines.

Les semi-conducteurs : la denrée rare par exemple

S’il y a bien un produit qui manque plus que les autres, ce sont les semi-conducteurs. Ces petits appareils électroniques sont à la base de la composition de milliers de produits, allant des consoles de jeux, aux smartphones aux voitures. Ils sont un objet essentiel pour notre mode de vie occidental.

En plus d’une production limitée, notamment à cause des tensions entre la Chine et Taïwan, les semi-conducteurs sont des produits plus demandés que jamais. Les confinements successifs ont eu un impact extrêmement important sur notre façon de travailler. La mise en place du distanciel a amené les foyers à s’équiper (ou se ré-équiper) en informatique… entraînant une hausse forte et soudaine de la demande en matière de semi-conducteurs.

En plus de ces matériaux déjà en pénurie, d’autres industries pourraient être touchées dans les prochaines semaines. C’est notamment le cas des matériaux nécessaires au bâtiment qui sont déjà à la limite de la rupture et donc les délais de livraisons s’allongent de plus en plus. L’industrie du textile est elle aussi surveillée de près par les économistes qui craignent qu’elle n’atteigne le point de rupture rapidement.

Source : https://www.journaldugeek.com/2021/10/08/penurie-quels-sont-les-produits-qui-vont-manquer/

One thought on “Pénurie : quels sont les produits qui vont manquer ?

  • intéressant

Commentaires fermés.