Pfizer veut vendre 54 milliards de dollars de vaccins et pilules anti-Covid en 2022

Le vaccin contre le Covid de Pfizer (image d'illustration).
Après avoir déjà retiré de généreux profits de son vaccin contre le Covid, le laboratoire américain Pfizer prévoit d’en vendre encore 32 milliards de dollars cette année ainsi que 22 milliards de dollars de sa pilule destinée à traiter le virus.

Le groupe a produit plus de 3 milliards de doses du vaccin qu’il a développé en partenariat avec la biotech allemande BioNTech sous le nom de Comirnaty, en vendant pour 36,8 milliards de dollars au total en 2021. Son sérum a raflé 70% des parts du marché aux Etats-Unis et dans l’Union européenne selon Albert Bourla. Le chiffre d’affaires de Pfizer a bondi en conséquence de 95%, à 81,3 milliards de dollars. Son bénéfice net a plus que doublé, à 22 milliards de dollars. Pfizer, qui prévoyait début 2021 de vendre pour 15 milliards de dollars de son vaccin anti-Covid avant de relever ses prévisions plusieurs fois, espère en produire 4 milliards de doses supplémentaires cette année.
 
L’entreprise prévoit de vendre pour 32 milliards de dollars de son vaccin en 2022. La forte demande pour les produits liés à la pandémie devrait lui permettre d’atteindre pour la première fois environ 100 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Le groupe a lancé un essai clinique visant à en tester une version spécifique au variant Omicron. Il a aussi récemment demandé l’autorisation en urgence aux Etats-Unis de son vaccin pour les enfants âgés de six mois à 4 ans, qui deviendrait alors le premier disponible pour cette tranche d’âge. 120 millions de traitements S’agissant de sa pilule anti-Covid, un traitement commercialisé sous le nom de Paxlovid autorisé fin décembre aux Etats-Unis et dans une quarantaine de pays depuis, Pfizer en a déjà vendu 72 millions de dollars en 2021 et espère en produire 120 millions de doses sur l’ensemble de l’année. Le groupe table sur 22 milliards de vente de de sa pilule en 2022.

«2021 a été une année charnière pour Pfizer», a assuré son PDG, Albert Bourla, dans un message publié à l’occasion de la publication des résultats de l’entreprise.

«Nos scientifiques continuent de surveiller le virus SARS-CoV-2 et pensent qu’il est peu probable qu’il soit complètement éradiqué dans un avenir prévisible», a déclaré Albert Bourla. «Cela dit, nous avons maintenant les outils − sous forme de vaccins et de traitements − qui, selon nous, vont nous aider non seulement à mieux gérer la pandémie, mais aussi à entrer dans une phase endémique», a-t-il ajouté. Pfizer s’attend au total à un chiffre d’affaires compris entre 98 et 102 milliards de dollars pour cette année et à un bénéfice ajusté par action compris entre 6,35 et 6,55 dollars. Pour le seul quatrième trimestre 2021, le chiffre d’affaires du groupe a plus que doublé à 23,8 milliards de dollars, mais sans les ventes du vaccin (12,5 milliards de dollars) et du traitement anti-Covid, il a reculé de 2%. Pfizer a dégagé sur la période un bénéfice net de 3,4 milliards de dollars.

Source : https://francais.rt.com/economie/95572-pfizer-veut-vendre-54-milliards-vaccins-pilule-anti-covid-2022

2 thoughts on “Pfizer veut vendre 54 milliards de dollars de vaccins et pilules anti-Covid en 2022

  • ils veulent refourguer leurs placébos ,mais ça marche pas

  • Bientôt commencera l’injection des nourrissons dès l’âge de six mois. Mais à quoi pensent ces parents prétendument responsables? Je pense qu’ils sont coupables de pécher par ignorance et par un lâche désistement de leur rôle parental qui consiste à DÉFENDRE les êtres qui leur font confiance et qui sont désarmés !!!!!!!
    Désobéissance civile !
    Résistance !

Commentaires fermés.