Philippe Martinez : «La CGT est contre le pass sanitaire»

Philippe Martinez, secrétaire général du syndicat, annonce une mobilisation à venir début octobre.

Paris, jeudi. Philippe Martinez, secrétaire général de la Confédération générale du travail (CGT), estime que «les gens sont en colère». LP/Philippe de Poulpiquet
Paris, jeudi. Philippe Martinez, secrétaire général de la Confédération générale du travail (CGT), estime que «les gens sont en colère». LP/Philippe de Poulpiquet 

Si la CGT n’est pas présente lors des actuelles mobilisations contre le pass sanitaire, elle est “contre le pass sanitaire”.

“Tout ce qui est obligatoire n’est pas efficace”, a souligné dimanche 29 août dans un entretien au Parisien le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez, rappelant par ailleurs être favorable à la vaccination et à son extension. 

Le leader syndical craint également des “dérives”. “Certains patrons se renseignent auprès de leurs équipes pour savoir (…) qui a son pass, qui ne l’a pas, que ces employés soient en contact avec du public ou non. Attention aux dérives, car le pass devient alors le moyen de procéder à des licenciements déguisés, notamment de ceux qui ont des contrats précaires”, a prévenu Philippe Martinez dans le quotidien.

Le dirigeant syndical a également dénoncé “les incohérences de la mise en oeuvre” du pass sanitaire. “Les militaires comme les gendarmes et les pompiers ont l’obligation de se faire vacciner contrairement aux policiers. Pourquoi ? Les gens ne comprennent pas”, a-t-il souligné. “La grogne monte aussi sur la question des contrôles effectués par les employeurs auprès de leurs salariés”, a-t-il ajouté, estimant, de façon générale, que “les gens sont en colère”.

Une mobilisation le 5 octobre ?

“Il y a tout un tas de problèmes notamment liés au coût de la vie, à la pénurie d’emploi”, a poursuivi le syndicaliste dans Le Parisien . “Parmi ces manifestants qui défilent le samedi (contre le pass sanitaire, ndlr), il y a des hospitaliers qui ont de bonnes raisons d’être dans la rue : malgré tous leurs efforts, ils ont de moins en moins de lits, leurs conditions de travail se dégradent, on les oblige à se vacciner alors qu’au plus fort de la crise, ils sont allés travailler, parfois même alors qu’ils étaient cas contact ou malades”, a listé le leader syndical, avant d’ajouter : “Si le gouvernement décide de remettre la réforme des retraites sur le tapis, ça fera un motif de mécontentement supplémentaire”.

La CGT va organiser, avec les autres centrales syndicales, une manifestation début octobre. “Nous avons une réunion intersyndicale ce lundi au cours de laquelle nous choisirons une date de mobilisation qui portera sur les questions sociales. Elle aura lieu début octobre”, a ainsi expliqué au quotidien Philippe Martinez. Selon Le Parisien , la date du mardi 5 octobre serait privilégiée.

2 thoughts on “Philippe Martinez : «La CGT est contre le pass sanitaire»

  • Tiens donc il se bouge !!!!???

  • Non mais je rêve, il se fiche de nous. A la botte des lobby oui !!!

Commentaires fermés.