Pierre Gentillet : Je ne suis ni un irresponsable, ni un demeuré, ni un sous-citoyen.

Pierre Gentillet : Je ne suis ni un irresponsable, ni un demeuré, ni un sous-citoyen.

Je pense simplement que la vaccination est une arme individuelle qui appelle à des choix individuels. L’explosion des cas démontre combien le vaccin n’est pas une arme efficace contre la CIRCULATION du virus.