Plus de 10 000 manifestants défient la toute première quarantaine mondiale pour les personnes non vaccinées en Autriche.

https://rsbnetwork.com/wp-content/uploads/2021/11/Screen-Shot-2021-11-15-at-6.43.15-PM.png

 

 

Environ 10 000 manifestants se sont rassemblés dimanche en Autriche pour protester contre l’annonce de la nouvelle quarantaine imposée par l’Autriche aux seuls non-vaccinés.

Le chancelier Alexander Schallenberg a annoncé qu’à partir de lundi matin, les Autrichiens non vaccinés âgés de 12 ans et plus seraient contraints de rester chez eux, sauf pour les activités essentielles.

 

Des milliers de manifestants se sont rassemblés contre cette annonce, qui est considérée comme un nouvel effort pour retirer à une personne le droit de prendre ses propres décisions médicales. Des citoyens de tous horizons se sont unis pour montrer leur opposition aux politiques strictes du gouvernement autrichien, ce qui a conduit à de nombreuses arrestations par les autorités autrichiennes.

Le chancelier Schallenberg a préfacé l’annonce du nouveau mandat de quarantaine en déclarant : “Nous ne prenons pas cette mesure à la légère, mais elle est malheureusement nécessaire.”

Dans la déclaration de dimanche, le chancelier Schallenberg a également déclaré : “Notre tâche, en tant que gouvernement fédéral, est de protéger la population autrichienne. Nous nous acquittons de cette responsabilité.”

Le nouveau mandat de quarantaine de l’Autriche s’inscrit dans le cadre des derniers efforts déployés pour lutter contre la recrudescence des cas de Covid-19 en Europe. Selon le Live Covid-19 Vaccination Tracker, moins de 65 % des 8,9 millions d’habitants de l’Autriche ont été entièrement vaccinés contre le Covid-19. Ce pourcentage, qui est l’un des plus faibles d’Europe en matière de vaccination, a incité le gouvernement autrichien à réagir en imposant une quarantaine aux activités non essentielles pour les personnes non vaccinées.

Le New York Times rapporte : “En vertu des nouvelles règles annoncées par le gouvernement dimanche, les adultes et les mineurs de 12 ans et plus qui n’ont pas été vaccinés ou ne se sont pas remis d’une infection à coronavirus ne peuvent pas sortir, sauf pour acheter des produits d’épicerie, se faire soigner ou se rendre à l’école ou au travail.”

Ces restrictions sont les premières au monde à ne concerner que les personnes non vaccinées. Le gouvernement autrichien a également annoncé que la police patrouillerait pour s’assurer que la population non vaccinée reste à l’intérieur. Les rapports indiquent que l’amende pour la violation de ce nouveau verrouillage pourrait s’élever à 1 450 euros, soit 1 660 dollars.

Le chancelier Schallenberg affirme que le but de ce nouveau mandat est de motiver les personnes non vaccinées à “se faire vacciner”. Cependant, de nombreux Autrichiens y voient une forme de discrimination entre les personnes vaccinées et celles qui ne le sont pas, une préoccupation qui a trouvé de nombreux échos aux États-Unis.

Aux États-Unis, l’administration Biden subit d’intenses représailles pour ses efforts visant à obliger les travailleurs fédéraux, les travailleurs de la santé et les entreprises de plus de 100 employés à recevoir le vaccin Covid-19. Avec les manifestations contre le mandat vaccinal qui se déroulent dans le monde entier, beaucoup se demandent si la liberté ou l’ingérence du gouvernement l’emportera.


Source : https://rsbnetwork.com/news/over-10000-protesters-defy-worlds-first-ever-quarantine-for-the-unvaccinated-in-austria/

One thought on “Plus de 10 000 manifestants défient la toute première quarantaine mondiale pour les personnes non vaccinées en Autriche.

  • L’information ne s’est peut-etre pas encore rendue en Autriche,Mais la planete entiere a depuis longtemps realisé que les vaxx n’ont aucune influence sur la propagation du virus,qui de toute facon a muté plusieurs fois et n’existe meme plus en tant que tel.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.